Charmoy (Aube)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charmoy.

Charmoy
Charmoy (Aube)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Arrondissement de Nogent-sur-Seine
Canton Saint-Lyé
Intercommunalité Communauté de communes de l'Orvin et de l'Ardusson
Maire
Mandat
Eddy Bollaert
2014-2020
Code postal 10290
Code commune 10085
Démographie
Population
municipale
81 hab. (2015 en augmentation de 20,9 % par rapport à 2010)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 23′ 37″ nord, 3° 34′ 50″ est
Superficie 6,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte administrative de l'Aube
City locator 14.svg
Charmoy

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Charmoy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Charmoy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Charmoy

Charmoy est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Le nom vien de Carpinetum signifiant charmes[1].

Au territoire du village se trouvait : la Maladière, la Maison-Dieu, sur un cadastre de 1832.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est attesté dés 886 par une charte de Carloman qui confirmait la donation de terres du village à l'Abbaye Saint-Germain d'Auxerre[2]. Le fief relevait de Villemaur et fut érigé en châtellenie, les seigneurs furent souvent les mêmes que ceux de Bourdenay.

En 1789, le village dépendait de l'intendance et de la généralité de Châlons-sur-Marne, de l'élection et du bailliage de Troyes, de la maîtrise de Sens.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Jean-Pierre Parisot[3]    
mars 2014 en cours Eddy Bollaert LR Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2015, la commune comptait 81 habitants[Note 1], en augmentation de 20,9 % par rapport à 2010 (Aube : +1,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
101979890968598102104
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1021071029610190898276
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
807669606550698753
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
535173625763595958
2013 2015 - - - - - - -
7881-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église, sous le vocable de st Nicolas, est du XIIe siècle. Elle était du doyenné de Marigny avec une nef en partie reconstruite en 1830. Elle possède une statue d'évêque du XVIe siècle[8], un tableau de Vierge à l'enfant de H. Rousseau[9] qui date de 1745.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Auguste Longnon, Noms de lieux, N°616.
  2. Quantin, Cartul. gen. Yonne, I, P112.
  3. Conseil général de l'Aube mise à jour au 10 avril 2008
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « statue », notice no PM10000529, base Palissy, ministère français de la Culture
  9. « peinture », notice no IM10005900, base Palissy, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :