Charmont (Val-d'Oise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charmont.
image illustrant une commune du Val-d'Oise
Cet article est une ébauche concernant une commune du Val-d'Oise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Charmont
La rue principale du village et, au centre, la mairie.
La rue principale du village et, au centre, la mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-d'Oise
Arrondissement Pontoise
Canton Vauréal
Intercommunalité Communauté de communes Vexin Val de Seine
Maire
Mandat
Rodolphe Thomassin
2014-2020
Code postal 95420
Code commune 95141
Démographie
Gentilé Charmontois
Population
municipale
27 hab. (2014)
Densité 7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 12″ nord, 1° 47′ 31″ est
Altitude 95 m (min. : 78 m) (max. : 153 m)
Superficie 3,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Val-d'Oise

Voir sur la carte administrative du Val-d'Oise
City locator 14.svg
Charmont

Géolocalisation sur la carte : Val-d'Oise

Voir sur la carte topographique du Val-d'Oise
City locator 14.svg
Charmont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Charmont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Charmont

Charmont est une commune française située dans le département du Val-d'Oise, en région Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Charmontois.

En 2010 avec 28 habitants recensés, cette commune rurale du Vexin français était la moins peuplée du département du Val-d'Oise mais également de la région, juste devant Le Tartre-Gaudran (Yvelines) qui comptait alors 31 habitants.

Au dernier recensement de 2013, Charmont est la 2e commune la moins peuplée du département du Val-d'Oise et de la région Île de France avec 27 habitants, derrière Theuville, peuplée de 24 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Charmont se situe dans le Vexin français sur la RD 983 (Gisors - Magny-en-Vexin - Mantes-la-Jolie), à 50 km au nord-ouest de Paris et à 2 km au sud de Magny-en-Vexin. Les communes limitrophes sont Magny-en-Vexin au nord, Banthelu au sud-est, Maudétour-en-Vexin au sud, Genainville au sud-ouest et Hodent à l'ouest[1].

Communes limitrophes de Charmont[2]
Magny-en-Vexin
Hodent Charmont[2]
Genainville Maudétour-en-Vexin Banthelu
Type d'occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 2,2 % 7,9
Espace urbain non construit 0,6 % 2,3
Espace rural 97,2 % 350,3

La commune de Charmont se trouve sur le plateau du Vexin français, au relief relativement plat. Le territoire de la commune est presque totalement rural (97,2 %)[3], l'espace urbain construit représentant seulement 2,2 % du total, soit 7,9 hectares, dont 3,7 affectés aux habitations, 1,6 aux activités et équipements et 2,6 aux routes. L'espace rural est presque exclusivement consacré à l'agriculture, la partie boisée représentant 16,3 ha, soit 4,5 % du territoire communal.

La commune est desserve par la RD 983, qui relie Magny-en-Vexin à Mantes-la-Jolie et qui traverse la commune dans le sens nord-sud. Elle est reliée aux commune voisine par deux routes secondaires orientées sensiblement est-ouest, la D 175 vers Banthelu et Wy-dit-Joli-Village et un chemin vicinal vers Hodent et Genainville. La route nationale 14 (axe Paris-Rouen) longe la limite nord de la commune sur environ 1,5 km.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Charmont tire son nom de l'anthroponyme gaulois Carmentus ou peut-être du latin cortem, domaine.

Cet ancien hameau de Magny-en-Vexin est devenu une commune à part entière en l'an II de la République. Son manoir seigneurial, aujourd'hui disparu, est vendu en 1490 par Louis de Charmont à Pierre Legendre. Mais la suzeraineté de la terre appartient alors à l'Hôtel-Dieu de Paris.

Charmont est un lieu réputé sous l'Ancien Régime pour le mauvais état de ses chemins, que le seigneur du lieu refuse de faire entretenir. En effet, une coutume en vigueur attribue à ce dernier le contenu de toute charrette qui se renverse dans son domaine.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Christian Courtier[4],[5] DVD  
2014[6] en cours
(au 29 avril 2014)
Rodolphe Thomassin    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 27 habitants, en diminution de -3,57 % par rapport à 2009 (Val-d'Oise : 3,04 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
67 35 54 60 49 47 53 59 55
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
42 55 50 53 59 68 86 63 66
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
67 65 65 67 91 54 75 89 68
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
57 61 40 32 30 32 30 27 27
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006 [10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 56,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,6 %, 15 à 29 ans = 29,4 %, 30 à 44 ans = 11,8 %, 45 à 59 ans = 35,3 %, plus de 60 ans = 5,9 %) ;
  • 43,3 % de femmes (0 à 14 ans = 7,7 %, 15 à 29 ans = 23,1 %, 30 à 44 ans = 38,5 %, 45 à 59 ans = 23,1 %, plus de 60 ans = 7,7 %).

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (6,7 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (15,1 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (56,7 % contre 48,4 % au niveau national et 48,7 % au niveau départemental).

Pyramide des âges à Charmont en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
0,0 
75 à 89 ans
0,0 
5,9 
60 à 74 ans
7,7 
35,3 
45 à 59 ans
23,1 
11,8 
30 à 44 ans
38,5 
29,4 
15 à 29 ans
23,1 
17,6 
0 à 14 ans
7,7 
Pyramide des âges du dép. du Val-d'Oise en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
3,6 
75 à 89 ans
5,9 
9,7 
60 à 74 ans
10,0 
20,4 
45 à 59 ans
20,4 
21,5 
30 à 44 ans
21,7 
21,9 
15 à 29 ans
20,9 
22,7 
0 à 14 ans
20,4 

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune est basée essentiellement sur l'activité agricole. Il s'agit de grande culture basée sur une rotation céréales (blé, orge, maïs), oléagineux (colza, tournesol), betterave sucrière. Cette activité occupait 330,2 ha en 2003, soit 91,6 % du territoire communal[13].

En 2007, date des dernières données de recensement connues, la population active comprenait 22 personnes, dont 21 avaient un emploi. Le taux d'activité était de 24,6 %, le taux d'emploi de 80,8 % et le taux de chômage de 3,8 %[14]. La décomposition des emplois par secteurs d'activité n'est pas publiée en raison de la faible taille de l'échantillon et des règles du secret statistique.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Une ferme datant du Second Empire.
Une ferme datant du Second Empire.

Charmont ne compte aucun monument historique classé ou inscrit sur son territoire.

  • Monument commémoratif pour quinze otages fusillés, au lieu-dit La Fosse Rouge (D 175 entre Charmont et Banthelu) : Il rappelle la tragique journée du , quand quinze personnes travaillant aux champs sont arrêtées et fusillées par les troupes allemandes en retraite. Les victimes sont originaires d'Aincourt, d'Arthies et de Charmont[15].
  • Dans le village, deux fermes conservent des bâtiments agricoles caractéristiques du Second Empire. Leur architecture soignée reflète la prospérité des propriétaires et fait recours à la pierre de taille, la brique rouge et les colombages[15].
  • Charmont est une commune dépourvue d'église, car faisant partie de la paroisse de Magny-en-Vexin jusqu'à la Révolution. Ce n'est qu'en l'an III que l'ancien hameau trouve son indépendance en étant érigé en commune[15].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Charmont

La commune de Charmont ne dispose pas de blason.

Charmont au cinéma et à la télévision[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte routière et administrative Val-d'Oise 95, éch. 1:62500, IGN
  2. Communes limitrophes de Charmont sur Géoportail.
  3. Mode d'occupation du sol simplifié en 2003, IAU Île-de-France, consulté le 2 août 2010
  4. « La prime aux sortants : De nombreux maires ont retrouvé leur siège dès hier soir, dans un scrutin qui a mobilisé à peine plus d'un électeur sur deux (53 % de participation) », Le Parisien, édition du Val-d'Oise,‎ (lire en ligne).
  5. [PDF] Site officiel de la préfecture du Val d‘Oise-liste des maires, 3 août 2009 [PDF]
  6. « Les maires du Val-d'Oise » [PDF], Les élus du Val-d'Oise,‎ (consulté le 13 septembre 2015).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  11. « Évolution et structure de la population à Charmont en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 4 août 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population du Val-d'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 4 août 2010)
  13. Mode d'occupation du sol détaillé en 2003, IAU Île-de-France, consulté le 3 août 2010
  14. « Charmont (95141 - Commune), Chiffres clés », Insee (consulté le 3 août 2010)
  15. a, b et c Jean-Loup Corbasson, Pascal Goutrat et Stéphane Gasser, « Le patrimoine des communes du Val-d’Oise : Charmont », Collection Le Patrimoine des Communes de France, Paris, Flohic Éditions, vol. II,‎ , p. 541 (ISBN 2-84234-056-6)