Charly Oleg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charly Oleg
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (89 ans)
NilvangeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument

Charly Oleg, de son vrai nom Charles Olejniczak, est un musicien et animateur de télévision français d'origine polonaise, né le 7 août 1931 à Hayange (Moselle).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Charly Oleg entre au conservatoire de Metz où il obtient le premier prix de piano. Faute d'argent, il enchaîne les bals populaires et les prestations d'accompagnateur. Arrivé à Paris, il joue pour Joséphine Baker puis, notamment, Mireille Mathieu et Charles Aznavour.

Il débute à la télévision en 1965 dans l'émission Télé Dimanche où il est pianiste accompagnateur dans le Jeu de la Chance.

Charly Oleg doit sa notoriété surtout grâce à l'émission Tournez manège ! sur TF1 à laquelle il participe de 1985 à 1993. Lors de la première manche du jeu, il interprète à l'orgue Hammond des chansons qui doivent être reconnues par les candidats, sous l'arbitrage de l'animatrice Évelyne Leclercq.

Il a joué un petit rôle, en 1988, dans le film tiré du roman de Milan Kundera, L'Insoutenable Légèreté de l'être réalisé par Philip Kaufman.

Avec d'autres personnalités de TF1, il fait une courte apparition dans la comédie musicale Le cadeau de Noël en 1991.

En 1998, dans Ça n'empêche pas les sentiments, il fait une apparition en pianiste de bar, non créditée au générique, mais il est identifié sous son nom propre dans le dialogue.

Il vit actuellement au Blanc Mesnil, en région parisienne, retraité depuis 1993, et continue d'avoir une activité musicale en faisant notamment des galas et des concerts. En 2007, il sort un album de compositions intitulé Variations personnelles.

En 2016, il participe au jeu Le Grand Blind test animé par Laurence Boccolini sur TF1. Dans la manche intitulée "La Cover improbable'", il doit faire deviner aux personnalités invitées le nom de l'interprète de la chanson qu'il joue à l'orgue électronique.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Charlie Oleg pratique le tennis de table et fut champion de Lorraine en 1958.

Divorcé, il épouse en secondes noces le 27 février 1970, à la mairie de Paris 3e arrondissement Vincenza d'Aquino, originaire de Sicile, mais vivant en Belgique, une candidate qu'il avait accompagnée au piano à la télévision pour l'émission le Jeu de la chance à Télé Dimanche[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paris-Presse, L'Intransigeant : "Le Jeu de la chance a conduit le pianiste Oleg au mariage", article de Denise Fabre