Charlotte Pulvers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charlotte Pulvers
Portrait de Charlotte Pulvers.png
Portrait réalisé pour le Congrès mondial d’espéranto de 1913 à Berne.
Biographie
Naissance
[1],[2]
Strasbourg
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
ApeldoornVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Augusta Charlotte Pulvers
Nationalité
Activités
Autres informations
Mouvement
Œuvres principales

Charlotte Pulvers, ou Augusta Charlotte Pulvers de son nom complet[1],[2],[3] est une femme de lettres espérantophone, née à Strasbourg le [4],[5], décédée le 13 décembre 1963 à Apeldoorn[6]. De nationalité allemande à sa naissance, et après avoir vécu quelque temps en Suisse[7], elle s’établit aux Pays-Bas à partir de 1926[8] et sera naturalisée néerlandaise en 1947 alors qu’elle réside à Ermelo, dans la province de Gueldre où elle vit de ses rentes[3],[9],[10],[11],[12].

Biographie[modifier | modifier le code]

Note manuscrite écrite le 11 mars 1894 dans les premières pages d’un exemplaire du Gesangbuch für die evangelischen Gemeinden von Elsaß-Lothringen, manifestement offert à l’occasion d’une confirmation. Ce livre la suivra tout au long de sa vie jusqu’aux Pays-Bas[notes 1].
Dates clés
Année Age Événement
1878 0 Naissance
1894 16 Réalise sa confirmation
1906 - 1907 28-29 Elle et sa sœur Olga[13] apprennent l’espéranto à Strasbourg[14]
1911 33 Participe à la remise sur pied du groupe espérantiste de Bâle[15]
1913 35
1914 36 Première publication de Elzasaj Legendoj
1924 46 Seconde édition de Elzasaj Legendoj
1926 48 S’établit aux Pays-Bas, à Ermelo
1947 69 Obtention de la nationalité néerlandaise[3]
1957 79 Déménage à Apeldoorn[20]
1978 85 décès

Publications[modifier | modifier le code]

Page de garde ''Elzasaj Legengdoj''

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Strasbourg - Etat civil - Registre de naissances 1878 - 4 E 482/96
  2. a et b Strasbourg - Etat civil - Registre de naissances 1878 - 4 E 482/95, 4 E 482/96
  3. a b et c 49ste VEBGADEBING. — 26 JUNI 1947. Behandeling en aannem ing van wetsontwerpen
  4. Mme Pulvers s’est acquitté de cette tâche pour quelques légendes de son pays natal, l’Alsace, traduit de S-ino Pulvers prenis sur sin tian taskon por kelkaj legendoj de sia gepatra lando, Elzaso […], (eo) Lingvo internacia (no 12), (lire en ligne)
  5. Dans une correspondance privée, contacté via le mél officiel de coda-apeldoorn.nl au sujet de Chalotte Pulvers, Gerdien de Jong déclare Charlotte Pulvers died on 13-12-1963 in Apeldoorn. (Charlotte Pulvers est morte le 13/12/1963 à Apeldoorn).
  6. Mi estas germanino, ne svisino ; mi nur loĝas en Svislando (Je suis allemande, pas suisse ; j’habite en Suisse [sans en avoir la nationalité]) La gazeto numero 144, p. 29
  7. « Staten-Generaal Digitaal », sur www.statengeneraaldigitaal.nl (consulté le 9 juin 2018) : « De verzoekster, genoemd in artikel 1, onder 10, is te Straatsburg (frankrijk) geboren en bezit de Duitsche nationaliteit. Sedert 1926 onafgebroken in Nederland woonachtig, kan zij geacht worden te zijn ingeburgerd. Zij geniet vaste inkomsten uit lijfrente. , soit La dixième personne concerné par l'article 1 est né à Strasbourg (France) et a la nationalité allemande. Depuis 1926, elle a vécu sans interruption aux Pays-Bas, elle peut être considérée comme s'y étant établie. Elle vie grâce à des revenus constitué de rentes fixes. »
  8. « Staten-Generaal Digitaal », sur www.statengeneraaldigitaal.nl (consulté le 9 juin 2018)
  9. Augusta Charlotte Pulvers, geboren te Straatsbuig (Frankrijk) den 14 September 1878. zonder beroep, wonende te Ermelo, provincie Gelderland; Kamerstuk Tweede Kamer 1946-1947 kamerstuknummer 399 ondernummer 2
  10. « Staten-Generaal Digitaal », sur www.statengeneraaldigitaal.nl (consulté le 9 juin 2018)
  11. « Staten-Generaal Digitaal », sur www.statengeneraaldigitaal.nl (consulté le 9 juin 2018)
  12. Adresaro de la personoj kiuj ellernis la lingvon "Esperanto" (1889–1909) de Ludwik Lejzer Zamenhof
  13. (it) « https://www.yumpu.com/it/document/view/25378277/artikel-plansprachench/2 », .
  14. (it) « https://www.plansprachen.ch/41_ENCYCL_KRONOLOGIO_RESUMO.pdf ».
  15. Aleksander Korzhenkov, « Andreas Kuenzli: En Berno antau cent jaroj (Artikolo el La Ondo de Esperanto) », sur esperanto-ondo.ru (consulté le 22 octobre 2017)
  16. La 9a Universala Kongreso de Esperanto en Berno.
  17. (eo) « Kronologio pri la planlingva movado de Svislando La plej gravaj datoj el ĝia historio », 2 janvier 2016 à 13:23:34 utc+1, p. 6.
  18. « Catalogo 79 : Addenda a tutti i settori », sur libnat.it (consulté le 13 décembre 2017).
  19. Dans une correspondance privée, contacté via le mél officiel de Ermelo au sujet de Chalotte Pulvers, Wenka von Meijenfeldt déclare Charlotte Pulvers was moved to Apeldoorn in 1957. (Charlotte Pulvers à déménagé à Apeldoorn en 1957).