Charlotte Bonnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Charlotte Bonnet
Image illustrative de l’article Charlotte Bonnet
Charlotte Bonnet en 2015.
Informations
Nages Nage libre
Période active Actuelle
Nationalité Française
Naissance (27 ans)
Lieu Enghien-les-Bains
Taille 1,74 m
Club Club nautique brestois
Olympic Nice Natation
Entraîneur Morgan Dufour
Fabrice Pellerin
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 1
Ch. du monde grand bassin 0 0 2
Ch. du monde petit bassin 0 0 1
Ch. d'Europe grand bassin 4 3 3
Ch. d'Europe petit bassin 2 2 3
Ch. de France grand bassin 18 9 2
Ch. de France petit bassin 30 15 9

Charlotte Bonnet, née le 14 février 1995 à Enghien-les-Bains, est une nageuse française spécialiste de la nage libre[1].

En plus de cinq heures de natation par jour, elle fait également du taekwondo avec l'ancien champion du monde Mikaël Meloul pour développer son agressivité en compétition[2].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Née dans une famille de sportifs - ses parents sont maîtres-nageurs -, elle sait nager dès l'âge de 4 ans[3].

À six ans, elle emménage à Brest avec ses parents et intègre le Club Nautique Brestois[4]. En 2009, lors de la Coupe de Confédération Méditerranéenne de Natation à Belgrade, elle remporte 8 médailles d'or sur les 8 courses dans lesquelles elle est engagée : 100 m, 200 m et 400 m nage libre, 200 m 4 nages, 4 x 100 m nage libre, 4 x 200 m nage libre et 4 x 100 m 4 nages[5]. Quelques semaines plus tard au Festival olympique de la jeunesse européenne, elle remporte une nouvelle médaille d'or sur le 400 m nage libre[4].

Formée au Club Nautique Brestois (Brest) pendant 8 ans, elle évolue depuis 2010 à l'Olympic Nice Natation (Nice) où elle est entraînée par Fabrice Pellerin[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

2012 : médaillée olympique à Londres à 17 ans[modifier | modifier le code]

Charlotte Bonnet fait ses débuts internationaux en 2012, où à 17 ans, elle décroche une médaille de bronze aux Jeux olympiques sur le 4 x 200 m nage libre avec ses compatriotes Camille Muffat, Ophélie Étienne et Coralie Balmy[6]. Lors de ces Jeux, elle nage aussi le 100 m nage libre - qu'elle termine à la 20e place - et le relais 4 x 100 m 4 nages (composé de Laure Manaudou, Fanny Babou et Justine Bruno), qui termine 14e de tous les engagés[7]. Son club étant le plus médaillé de la natation française lors de ces Jeux, elle subit une pression importante qui lui rend difficile de retrouver son meilleur niveau[3].

2012-2016 : médaillée mondiale et finaliste aux JO de Rio[modifier | modifier le code]

L'année suivante, aux Championnats du monde de Barcelone, elle remporte une nouvelle médaille de bronze sur le relais 4 x 200 m nage libre[6]. Elle nage aussi le 200 m nage libre qu'elle termine à la 8e de la finale et le 100 m nage libre où elle ne dépasse pas le stade des séries[8].

En 2014, elle se qualifie pour 5 épreuves aux Championnats d'Europe de Berlin. Sa meilleure performance est une 5e place sur les relais 4 x 100 m et 4 x 200 m nage libre[8]. Sur le plan individuel, elle termine 7e de la finale sur le 100 m et le 200 m nage libre[8]. Plus tard dans l'année, aux Championnats militaires de natation, elle explose le record de la compétition sur le 200 m nage libre en 1 min 57 s 99[6].

Après la mort accidentelle de Camille Muffat, sa collègue d'entraînement à Nice, début 2015, Charlotte Bonnet tombe dans une phase dépressive et hésite à arrêter la natation[2],[9]. Cette année-là pourtant, elle remporte les cinq courses dans lesquelles elle s'engage aux Championnats de France[10].

Aux Jeux olympiques de 2016, elle participe à la finale du 200 m nage libre où elle termine 8e, ainsi qu'à celle du 4 x 100 m nage libre français qui termine 7e[11]. Avec Marie Wattel, Béryl Gastaldello et Fanny Deberghes, Charlotte Bonnet fait partie du relais 4 x 100 m 4 nages disqualifiés lors des séries[12].

2016-2021 : l'or en Europe et de nouveau le bronze aux mondiaux[modifier | modifier le code]

Le 25 mai 2017, Charlotte Bonnet remporte la finale du 200 m nage libre avec un temps de 1 min 55 s 80, troisième meilleure marque mondiale de l'année[13]. Aux Mondiaux de Budapest, elle est éliminée en demi-finale du 100 m nage libre, terminant 5e de sa demi en 53 s 77, loin derrière Sarah Sjöström et ses 52 s 44[14]. En finale du 200 m nage libre, elle termine 8e en 1 min 56 s 62[15]. Lors des Championnats d'Europe en petit bassin 2017, elle remporte le titre sur sa distance fétiche, le 200 m nage libre[16]. Peu avant, aux Championnats de France en petit bassin, Charlotte Bonnet remporte deux titres lors de la première journée, en battant le record de France du 100 m nage libre en 52 s 04 (l'ancienne marque de 52 s 41 avait été établie par Camille Muffat en 2010)[17].

Sur le 100 m des Championnats de France 2018 en avril, elle bat le record de France du 100 m nage libre en 53 s 36, battant l'ancienne marque de Malia Metella (53 s 49) établie en combinaison en 2009[18]. Durant cette compétition, elle remporte également l'or sur le 200 m nage libre (1 min 56 s 83) et l'argent sur le 50 m nage libre (24 s 89) derrière Marie Wattel[18]. En juillet, elle réussit ses championnats d'Europe avec trois médailles d'or et une médaille de bronze[9]. Sur le 200 m nage libre, elle rafle le titre en améliorant son record personnel en 1 min 54 s 95, battant la Néerlandaise Femke Heemskerk et la Russe Anastasia Guzhenkova, quelques semaines après avoir établi la meilleure performance européenne de la saison en 1 min 55 s 53[16]. Elle devient la première française à remporter le titre sur cette distance[16]. Elle est également titrée sur le 4 × 100 m nage libre[16] et le 4 × 100 m nage libre mixte avec Jérémy Stravius, Mehdy Metella et Marie Wattel[3]. Charlotte Bonnet monte également sur la troisième marche du podium du 100 m nage libre[2].

Blessée à l'épaule en avril, elle ne réussit pas à obtenir une médaille en individuel lors des Mondiaux mais est quand même médaillée de bronze sur le relais 4 × 100 m nage libre mixte avec Clément Mignon, Mehdy Metella et Marie Wattel[19]. Sur sa distance fétiche, le 200 m nage libre, elle termine seulement 7e de la finale[20]. À l'automne 2019, elle doit mettre son entraînement en pause, victime de deux infiltrations[21]. Malgré tout, elle remporte le titre national en petit bassin sur le 200 m nage libre en 1 min 52 s 81[21] et l'argent sur le 100 m nage libre, battue par Marie Wattel[22]. Lors des Jeux mondiaux militaires en octobre, elle décroche le bronze sur le 100 m nage libre et termine 4e du 200 m nage libre[23].

Début décembre 2020, Charlotte Bonnet annonce ses intentions pour les JO de Tokyo. En cas de qualification, elle visera une finale sur le 100 m et une médaille sur le 200 m[24]. Elle révèle au cours d'une interview qu'elle a pratiqué le taekwondo entre 2018 et 2019. Elle y a développé des muscles peu habitués à être stimulés en natation et une aide mentale « pour puiser dans mes limites et pour combattre »[24].

Lors d'une interview accordée à L'Equipe début février 2021, Charlotte Bonnet révèle qu'elle s'est liée d'amitié avec Aurélie Muller, la nageuse en eau libre débarquée dans son groupe d'entraînement, très masculin, à Nice : « Mine de rien, de voir une fille dans les vestiaires, ça permet de penser à autre chose, de rigoler[25]. »

Le 6 février 2021, lors de l'étape du Golden Tour Camille Muffat de Nice, elle ne parvient pas à réaliser les minimas pour se pré-qualifier pour les JO de Tokyo pour le 200 mètres (elle effectue 1 min 56 s 96 au lieu de 1 min 56 s 63) et doit donc retenter sa chance un mois plus tard à Marseille[26].

En mai 2021, elle perd son titre de championne d'Europe du 200 m nage libre à Budapest en terminant à la 4e place de la finale[27].

En août 2021, elle participe aux Jeux Olympiques de 2020. Elle prend notamment part à la finale du 4 × 200 m nage libre avec l'équipe de France qui termine 8e[28].

En septembre 2021, Charlotte Bonnet annonce quitter Fabrice Pellerin, son entraîneur depuis dix ans à Nice, pour rejoindre Philippe Lucas à Martigues. Son compagnon, Jérémy Descplanches, devrait aussi la rejoindre chez Philippe Lucas[29].

En novembre 2021, elle est retenue dans la liste de l'équipe de France qui disputera les championnats du monde petit bassin à Abu Dhabi en décembre[30].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, elle est en couple avec le nageur suisse Jérémy Desplanches[9],[31].

Elle est la marraine de l'association Dragon Ladies qui lutte contre le cancer du sein[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Performances de Charlotte Bonnet lors des Jeux olympiques
Édition Épreuve
100 m nage libre 200 m nage libre 4 × 200 m nage libre 4 × 100 m quatre nages
Londres 2012 20e des séries
55 s 12
Bronze
min 47 s 49 (RF)
14e des séries
4 min 5 s 53
Rio de Janeiro 2016 15e des demi-finales
54 s 54
8e
1 min 56 s 29
10e des séries
min 55 s 55
15e des séries
DSQ
Tokyo 2020 8e de sa demi-finale
54 s 10
6e de sa demi-finale
1 min 57 s 35
8e
min 58 s 15
-

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Performances de Charlotte Bonnet lors des championnats du monde en grand bassin
Édition Épreuve
100 m nage libre 200 m nage libre 4 x 100 m nage libre 4 × 200 m nage libre 4 × 100 m quatre nages

Shanghai 2011

4e

min 52 s 22

Barcelone 2013 18e des séries
55 s 15
8e
min 57 s 56
Bronze
min 48 s 43
Kazan 2015 10e des demi-finales
54 s 15
10e des demi-finales
min 57 s 01
8e

min 38 s 46

8e
min 55 s 98
12e des séries
min 2 s 13
Budapest 2017 10e des demi-finales

53 s 77

8e
min 56 s 62

Gwangju 2019

12e des demi-finales

53 s 62

7e

min 56 s 95

Bronze

min 22 s 11

En petit bassin[modifier | modifier le code]

Performances de Charlotte Bonnet lors des championnats du monde en petit bassin
Édition Épreuve
100 m nage libre 200 m nage libre 4 x 50 m nage libre 4 × 50 m quatre nages

Doha 2014

6e des demi-finales

52 s 77

6e

min 54 s 02

5e

min 36 s 32

Bronze

min 45 s 89

Championnats d'Europe de natation[modifier | modifier le code]

En grand bassin[modifier | modifier le code]

Performances de Charlotte Bonnet lors des championnats d'Europe en grand bassin
Édition Épreuve
100 m nage libre 200 m nage libre 4 x 100 m nage libre 4 × 200 m nage libre 4 × 100 m quatre nages 4 x 100 m nage libre mixte

Berlin 2014

7e

54 s 96

7e

min 58 s 22

5e

min 40 s 21

5e

min 55 s 36

10e des séries

min 6 s 19

Londres 2016 4e
54 s 01
Bronze
min 56 s 51
4e
min 38 s 29
Bronze
min 25 s 49
Glasgow 2018 Bronze
53 s 35
Or
min 54 s 95
Or
min 34 s 65
4e
min 53 s 86
6e
min 59 s 85
Or
min 22 s 07
Rome 2022 Argent
53 s 62

En petit bassin[modifier | modifier le code]

Performances de Charlotte Bonnet lors des championnats d'Europe en petit bassin
Édition Épreuve
50 m nage libre 100 m nage libre 200 m nage libre 200 m 4 nages 4 x 50 m nage libre 4 × 50 m quatre nages

Szczecin 2011

24e des séries

25 s 38

23e des séries

54 s 69

13e des séries

min 58 s 12

34e des séries

min 15 s 79

11e des séries

min 52 s 06

Chartres 2012

Bronze

53 s 23

Argent

min 54 s 00

Herning 2013

10e

53 s 51

Argent

min 53 s 26

Copenhague

2017

6e

23 s 94

4e

51 s 65

Or

min 52 s 19

4e

min 36 s 58

Bronze

min 45 s 35

Jeux mondiaux militaires[modifier | modifier le code]

Édition Épreuve
100 m nage libre

Wuhan 2019

Bronze

54 s 60

Festival olympique de la jeunesse européenne[modifier | modifier le code]

Édition Épreuve
100 m nage libre 200 m nage libre 400 m nage libre 800 m nage libre 4 x 100 m nage libre

Tempere 2009

Argent Argent Or Or Or

Championnats d'Europe juniors de natation[modifier | modifier le code]

Édition Épreuve
50 m nage libre 100 m nage libre 200 m nage libre 4 x 100 m nage libre

Helsinki 2010

Bronze

min 48 s 21

Belgrade 2011

Or

55 s 25

Or

min 44 s 66

Championnats de France[modifier | modifier le code]

En grand bassin[modifier | modifier le code]

Édition Épreuve
50 m nage libre 100 m nage libre 200 m nage libre 400 m nage libre 50 m papillon 100 m papillon 50 m brasse 100 m brasse 200 m brasse 200 m 4 nages 400 m 4 nages 4 × 100 m quatre nages

Dunkerque 2012

Or

55 s 43

Bronze

min 58 s 55

14e des séries

min 2 s 71

26e des séries

min 48 s 64

Rennes 2013

Argent

54 s 45

Argent

min 56 s 57

5e

27 s 46

Chartres 2014

Argent

54 s 62

Argent

min 58 s 00

Or

min 9 s 25

Or

min 13 s 33

Argent

min 44 s 01

Limoges 2015

Or

53 s 94

Or

min 56 s 86

Or

31 s 66

Or

min 8 s 34

Or

min 12 s 14

Montpellier 2016

Or

53 s 93

Or

min 56 s 32

Argent

min 8 s 88

Schiltingheim 2017

Or

53 s 65

Or

min 55 s 80

Argent

min 9 s 57

Argent

min 11 s 71

Saint-Raphaël 2018

Or

24 s 78

Or

52 s 74

Or

min 55 s 53

Bronze

26 s 20

Argent

min 12 s 71

Rennes 2019

Or

24 s 77

Or

53 s 29

Or

min 56 s 57

Saint-Raphaël 2020

Argent

24 s 80

Bronze

53 s 82

Or

min 56 s 65

Chartres 2021

Bronze

24 s 78

Argent

53 s 71

Or

min 56 s 67

Limoges 2022

Or

min 56 s 47

Or

min 11 s 99

En petit bassin[modifier | modifier le code]

Édition Épreuve
50 m nage libre 100 m nage libre 200 m nage libre 400 m nage libre 50 m papillon 100 m papillon 50 m brasse 100 m brasse 100 m 4 nages 200 m 4 nages 4 × 50 m nage libre 4 x 50 m 4 nages

Chartres 2010

Argent

54 s 46

Bronze

min 56 s 93

Bronze

min 11 s 61

Angers 2012

Argent

54 s 56

Argent

min 55 s 44

Argent

59 s 63

Argent

min 0 s 61

Dijon 2013

Or

53 s 19

Argent

min 53 s 82

Bronze

min 1 s 44

Or

min 0 s 08

Or

min 8 s 65

Or

min 40 s 09

Or

min 49 s 92

Montpellier 2014

Bronze

24 s 93

Or

53 s 53

Or

min 55 s 54

Or

min 5 s 82

Or

min 7 s 22

Or

59 s 97

Or

min 8 s 77

Or

min 39 s 37

Or

min 49 s 92

Angers 2016

Or

min 53 s 17

Or

min 2 s 56

Or

58 s 99

Or

min 8 s 97

Montpellier 2017

Or

24 s 15

Or

52 s 04

Or

min 53 s 39

Or

min 1 s 95

Argent

25 s 98

Or

30 s 34

Or

58 s 96

5e

min 42 s 82

Bronze

min 52 s 10

Montpellier 2018

Argent

24 s 16

Or

52 s 00

Or

min 52 s 83

Or

min 2 s 19

Or

29 s 98

Or

58 s 67

4e

min 34 s 41

4e

min 43 s 71

Angers 2019

Argent

52 s 04

Or

min 52 s 81

Or

min 59 s 80

Argent

min 32 s 90

Bronze

min 41 s 47

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « BONNET | Fédération Française de Natation », sur www.ffnatation.fr (consulté le )
  2. a b c et d Thibaut Geffrotin, « Charlotte Bonnet : « Ma psychologue m'a sauvé la vie » », sur Le Point, (consulté le )
  3. a b et c Antoine Grenapin, « Natation : Charlotte Bonnet, arrête-moi si tu peux ! », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. a et b « Charlotte Bonnet. La trace brestoise », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  5. « Coupe de la Comen à Belgrade Charlotte Bonnet: le grand huit », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  6. a b et c (en-US) « Charlotte Bonnet », SwimSwam,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en) « France Swimming at the 2012 London Summer Games », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le )
  8. a b et c « Performances de Bonnet Charlotte (1995) », sur FFN
  9. a b et c Éric Bruna, « Championnats d’Europe de natation : Charlotte Bonnet racontée par son compagnon », sur Le Parisien, (consulté le )
  10. « Charlotte Bonnet, émue, évoque Camille Muffat: 'J'ai un peu peur qu'on l'oublie' », Pure People,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Charlotte Bonnet Bio, Stats, and Results », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le )
  12. (en) « France Swimming at the 2016 Rio de Janeiro Summer Games », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le )
  13. « Natation : Charlotte Bonnet brise une barrière », BFMTV,‎ (lire en ligne)
  14. « Pas de finale pour Charlotte Bonnet », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  15. « 200m : Federica Pellegrini sacrée devant Katie Ledecky, Charlotte Bonnet huitième », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  16. a b c et d « Bonnet et Desplanches, un couple en or - Natation », sur Sport24, (consulté le )
  17. « Natation: Bonnet impressionne, record de France sur 100 m en petit bassin », Le Point,‎ (lire en ligne)
  18. a et b « Record de France du 100m pour Charlotte Bonnet », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  19. « Charlotte Bonnet : «Je vais travailler très dur en vue des JO» - Natation », sur Sport24, (consulté le )
  20. « La nageuse de Nice Charlotte Bonnet échoue à la 7e place sur 200m nage libre aux mondiaux », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le )
  21. a et b Gaspard BREMOND, « Natation. Charlotte Bonnet, vivement 2020 ! », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  22. « Championnats de France (pb) : Charlotte Bonnet prend sa revanche sur Marie Wattel en finale du 200 m - Natation - ChF (pb) », sur L'Équipe (consulté le )
  23. « Jeux Mondiaux militaires : Charlotte Bonnet et Marc-Antoine Olivier médaillés », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  24. a et b « Charlotte Bonnet, sur la route de Tokyo : « Mon rêve est d’être championne olympique » », sur Le Sport au Féminin, (consulté le )
  25. « À Nice, Charlotte Bonnet en quête de la qualification olympique pour Tokyo », sur L'Équipe (consulté le )
  26. « Charlotte Bonnet n'a pas réussi à décrocher sa pré-qualification sur 200m », sur L'Équipe (consulté le )
  27. « Charlotte Bonnet, seulement 4e du 200 m, perd son titre européen à Budapest », sur L'Équipe (consulté le )
  28. « Victoire et record du monde pour les Chinoises dans le 4x200m aux JO de Tokyo », sur lequipe.fr, (consulté le )
  29. « Charlotte Bonnet va s'entraîner avec Philippe Lucas », sur L'Équipe (consulté le )
  30. « Charlotte Bonnet, Marie Wattel, Maxime Grousset dans la sélection française pour les Championnats du monde petit bassin », sur L'Équipe (consulté le )
  31. « Bonnet et Desplanches, un couple en or », sur Le Figaro, (consulté le )
  32. Décret du 31 décembre 2012 portant promotion et nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]