Charlie McCreevy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charlie McCreevy
Charlie McCreevy portrait.jpg
Fonctions
Commissaire européen au marché intérieur et aux services
-
Teachta Dála
Kildare North (en)
-
Teachta Dála
Kildare North (en)
-
Ministre des Finances
-
Ministre de l'Emploi, des Entreprises et de l'Innovation
-
Ministre de la Culture, de l’Héritage et du Gaeltacht
-
Ministre des Transports, du Tourisme et du Sport
-
Teachta Dála
Kildare (en)
-
Ministre de l'Emploi et de la protection sociale
-
Brendan Daly (en)
Michael Woods (en)
Teachta Dála
Kildare (en)
-
Teachta Dála
Kildare (en)
-
Teachta Dála
Kildare (en)
-
Teachta Dála
Kildare (en)
-
Teachta Dála
Kildare (en)
-
Teachta Dála
Kildare (en)
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique

Charlie McCreevy, né en à Sallins en Irlande, est un homme politique irlandais. Il a été entre 2004 et 2010 commissaire européen au Marché intérieur et aux Services dans la Commission Barroso I.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charlie McCreevy né en 1949, est diplômé de l'University College Dublin. Il a travaillé comme expert comptable, en tant que membre de l'Institut des experts-comptables (Institute of Chartered Accountants) jusqu’en 1977[réf. souhaitée], date à laquelle il fut élu pour la première fois au Dáil Éireann (le Parlement irlandais) dans sa circonscription d’origine, à savoir le comté de Kildare. Il a démissionné de son siège de député pour devenir membre de la Commission européenne. Depuis 1992, il a occupé différents postes dans les gouvernements dirigés par le parti Fianna Fáil, notamment ceux de ministre des Affaires sociales, ministre du Tourisme et du Commerce et enfin, à partir de 1997, ministre des Finances, Dans ces fonctions il a mis en œuvre une politique de déréglementation et de dumping fiscal (il a fait passer le taux d'imposition des bénéfices des sociétés de 50 % à 12 % !!!); cette politique qui a eu son efficacité pour attirer de grandes sociétés américaines sur le sol irlandais, Google en particulier a été considérée comme une concurrence déloyale à l'égard des autres pays européens particulièrement choquante pour un pays qui a beaucoup bénéficié des largesses de la Commission Européenne.

Il est marié à Noeleen Halligan avec laquelle il a trois fils. Il a également un fils et trois filles, issus d'un mariage précédent.[réf. souhaitée]

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Fonctions électives[modifier | modifier le code]

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

Commissaire européen[modifier | modifier le code]

Le , il est nommé commissaire européen au Marché intérieur et aux Services[1].

Lors de la campagne précédant le référendum sur la ratification du traité de Lisbonne en Irlande, il crée la polémique en déclarant publiquement n'avoir pas lu le traité[2]. Il est accusé d'avoir favorisé la victoire du « non » au référendum, en particulier par le président du groupe du Parti socialiste européen au Parlement européen, Martin Schulz, qui réclame sa démission le [3].

Il quitte son poste de commissaire en , lors de l'entrée en fonction de la Commission Barroso II. Il est remplacé par Michel Barnier[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Communiqué de presse du Conseil de l'Union européenne
  2. "McCreevy hasn't read Lisbon Treaty"
  3. Débat au Parlement européen. Martin Schulz déclare : "Comment voulez-vous créer la confiance avec un comportement de ce type ? [...] La meilleure des politiques sociales que vous pouvez annoncer le 3 juillet serait de retirer ce dossier au commissaire Mc Creevy."
  4. "Commission européenne : Michel Barnier chargé du marché intérieur"

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]