Charlie's Angels : Les Anges se déchaînent !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Charlie's Angels 2)
Aller à : navigation, rechercher
Charlie's Angels :
Les Anges se déchaînent !
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original du film.

Titre québécois Charlie et ses drôles de dames se déchaînent
Titre original Charlie's Angels: Full Throttle
Réalisation McG
Scénario John August
Cormac Wibberley
Marianne Wibberley
d'après la série télévisée Drôles de dames de Ivan Goff et Ben Roberts
Acteurs principaux
Sociétés de production Wonderland Sound and Vision
Flower Films
Tall Trees Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
Comédie
Durée 106 minutes
Sortie 2003

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Charlie's Angels : Les Anges se déchaînent ! ou Charlie et ses drôles de dames se déchaînent au Québec (Charlie's Angels: Full Throttle), est un film américain réalisé McG et sorti en 2003.

Le film est la suite de Charlie et ses drôles de dames, aussi réalisé par McG et sorti en 2000, et la seconde adaptation cinématographique de la série télévisée Drôles de dames, créée par Ivan Goff et Ben Roberts. Il met en vedette Cameron Diaz, Drew Barrymore, Lucy Liu et Demi Moore dans les rôles principaux.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Nathalie, Dylan et Alex sont trois détectives de chocs qui travaillent pour l'agence de Charlie, un mystérieux millionnaire anonyme dont elles n'ont jamais vu son visage. Dans cette nouvelle aventure, les « Anges » doivent tenter de protéger le programme de protection des témoins du gouvernement américain qui est inséré à l’intérieur de deux anneaux en acier et qui ne peut se lire que lorsqu’ils sont mis en contact. Malheureusement, ils sont tombés entre de mauvaises mains. Les filles vont devoir découvrir qui est derrière cette machination si elles ne veulent pas avoir plus d'une centaine de morts sur les bras.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Caméos

Accueil[modifier | modifier le code]

Box-Office[modifier | modifier le code]

Pays/Région Box-office
Drapeau des États-Unis États-Unis 100 830 111 $
Drapeau de la France France 9 142 292 $ / 1 607 343 entrées
International 158 345 677 $
Alt=Image de la Terre Mondial 259 175 788 $

Au box office américain, le film a moyennement fonctionné avec 100 830 111 millions de dollars récolté. À l'étranger, le film fait mieux que le premier volet, avec 158 345 677 millions de dollars récoltés[1]. En France, le film a fait 1 607 343 entrées soit 9 142 292 millions de dollars[2]. En tout, le film a récolté 259 175 788 $, un score un peu en dessous de celui du premier volet mais satisfaisant car il reste assez proche.

Critiques[modifier | modifier le code]

Le film a reçu des critiques mitigés, recueillant 43% de critiques positives, avec une note moyenne de 5/10 et sur la base de 178 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[3]. Sur Metacritic, il obtient un score de 48/100 sur la base de 39 critiques collectées[4]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le titre de travail du film était Charlie's Angels : Halo[5].
  • L'apparition de Jaclyn Smith dans le rôle de Kelly Garrett, qu'elle tenait dans la série Drôles de dames, confirme que les films font suite à la série et ne sont pas des reboot/remake.
  • Le passage où Alex, Dylan et Nathalie se retrouvent à l'orphelinat des Sœurs et où on aperçoit de jeunes garçons en train de lire un magazine Playboy a été tourné dans le jardin du manoir Playboy. La scène de l'orphelinat, avec Carrie Fisher, est une référence au film Les Blues Brothers, film dans lequel jouait par ailleurs Carrie Fisher[6].
  • Le passage où les filles vont sur une scène de crime avec en fond sonore la chanson Who are you est un clin d'œil à la série Les Experts. Le film comporte également des clins d’œil à des films comme Flashdance (la scène où les héroïnes, déguisées en ouvrières, font de la soudure sur l'air de What a Feeling), Les Nerfs à vif (le prisonnier qui fait de la gymnastique la tête en bas), Terminator 2 (la scène où Sheamus O'Grady marche à travers les flammes, comme le T-1000), Mission Impossible 2 (l'affiche ME-2 montrée lors de la célébration sur la promenade des stars et Volte-Face (les deux .45 en or emblématiques dans le dos de Castor Troy / Nicolas Cage / John Travolta et ceux de Madison Lee / Demi Moore)[6].

Web-série d'animation[modifier | modifier le code]

Pour promouvoir le film, une web-série d'animation en six épisodes intitulée Charlie's Angels: Animated Adventures a été diffusée sur internet. La série commence avant les événements du film et se termine juste avant l'entrée des filles dans le bar en Mongolie au début du film. Les six épisodes ont été édités en bonus DVD-Rom sur le DVD du film à sa sortie[7].

Jeux Vidéos[modifier | modifier le code]

Charlie's Angels[modifier | modifier le code]

Le film à été adapté en jeu vidéo sur PlayStation 2 et GameCube par le studio Neko Entertainment. Le jeu est sorti le en France, chez l'éditeur Ubisoft. Le jeu reprend les personnages de Cameron Diaz, Drew Barrymore, Lucy Liu, Bernie Mac et Crispin Glover dans une aventure inédite se déroulant entre le premier et le deuxième film dans laquelle les « Anges » doivent enquêter sur la disparition soudaine et mystérieuse de différents monuments un peu partout dans le monde. Le jeu est un Beat them all, le joueur doit donc affronter différentes vagues d'ennemies dans des lieux différents.

Angel X[modifier | modifier le code]

Le film à aussi été adapté en jeu en ligne sur PC par le studio 7 Studios. Le jeu est sorti le et était édité par Sony. Dans ce jeu en ligne, le joueur avait la possibilité de crée son propre « Ange » pour affronter des ennemies dans différents environnements. Actuellement, le jeu n'est plus disponible.

Road Cyclone[modifier | modifier le code]

Un troisième jeu adapté du film est sorti sur téléphone mobile en 2003. Développé par le studio Centerscore et édité par Sony, c'est un jeu de course qui s'inspire de la scène de course à moto du film.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]