Charlie's Angels : Les Anges se déchaînent !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Charlie's Angels 2)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charlie's Angels (homonymie).
Charlie's Angels :
Les Anges se déchaînent !
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.
Titre québécois Charlie et ses drôles de dames se déchaînent
Titre original Charlie's Angels: Full Throttle
Réalisation McG
Scénario John August
Cormac Wibberley
Marianne Wibberley
d'après la série télévisée Drôles de dames
Acteurs principaux
Sociétés de production Leonard Goldberg Productions
Flower Films
Tall Trees Productions
Wonderland Sound and Vision
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie d'action
Durée 106 minutes
Sortie 2003
Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Charlie's Angels : Les Anges se déchaînent !, ou Charlie et ses drôles de dames se déchaînent au Québec (Charlie's Angels: Full Throttle), est un film américain réalisé par McG et sorti en 2003.

Faisant suite au film Charlie et ses drôles de dames, il s'agit également du second volet de la série de films adaptée de la série télévisée Drôles de dames, créée par Ivan Goff et Ben Roberts. Les deux films se déroulent dans la continuité de la série et sont donc considérés comme des suites indépendantes.

John Forsythe y reprend pour la troisième fois le rôle de Charlie Townsend et signe ici sa dernière apparition au cinéma suite à sa retraite en 2003. L'actrice Jaclyn Smith reprend également le rôle de Kelly Garrett pour la première fois depuis la fin de la série, le temps d'une apparition.

Lors de sa sortie, le film divise la critique mais fonctionne bien au box-office, avec un score similaire au premier volet. C'est le dernier volet mettant en scène le trio Cameron Diaz, Drew Barrymore et Lucy Liu.

Il est suivi par un troisième film, simplement intitulé Charlie's Angels, se déroulant toujours dans la même continuité que la série et les films mais avec une nouvelle génération d'« Anges ».

Synopsis[modifier | modifier le code]

Nathalie, Dylan et Alex sont envoyées en Mongolie pour sauver le marshal Ray Carter. Une fois de retour, elles apprennent que ce dernier était en possession de l'un des anneaux du programme H.A.L.O. Réunis, ces anneaux permettent d'obtenir la liste complète des personnes appartenant au programme de protection des témoins.

Les filles sont donc chargées d'enquêter et de récupérer les anneaux avant que la personne derrière cette machination ne fasse plus de victimes parmi les innocents du programme.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Caméos :

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Lors du développement du film, il était prévu que Farrah Fawcett reprenne le rôle de Jill Munroe. Mais suite aux soucis de santé de l'actrice, c'est finalement Jaclyn Smith qui est contactée pour reprendre son rôle de la série dans le film[1].
  • Le passage où Alex, Dylan et Nathalie se retrouvent à l'orphelinat, on peut apercevoir des jeunes garçons en train de lire un magazine Playboy. C'est un clin d'œil au fait que le tournage de la scène se soit déroulé dans le jardin du manoir Playboy. Cette scène avec Carrie Fisher est également une référence au film Les Blues Brothers, film dans lequel l'actrice tenait un rôle[1].
  • Le passage où les filles vont sur une scène de crime avec en fond sonore la chanson Who Are You est un clin d'œil à la série Les Experts. Le film comporte également des clins d’œil plusieurs films dont Flashdance avec la scène où les héroïnes, déguisées en ouvrières, font de la soudure sur l'air de Flashdance... What a Feeling et Les Nerfs à vif avec le thème du film qui accompagne l'arrivée de Seamus O'Grady.
  • La chanson Feel Good Time de la chanteuse Pink fût spécialement composée pour la bande-originale du film. L'artiste fait également une courte apparition dans le film lors de la scène de la course de moto[1].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Contrairement au premier volet, le film divise la critique lors de sa sorti. Sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes, il obtient un score de 42 % de critiques positives, avec une note moyenne de 4,98/10 sur la base de 77 critiques positives et 105 négatives[2].

Sur Metacritic, il obtient un score de 48/100 sur la base de 39 critiques collectées[3].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 1 607 343 entrées[4] 8[5]
Drapeau des États-Unis États-Unis 100 830 111 $[6] 13[7]
Alt=Image de la Terre Mondial 259 175 788 $[6] - -

Web-série d'animation[modifier | modifier le code]

Pour promouvoir le film, une web-série d'animation en six épisodes intitulée Charlie's Angels: Animated Adventures a été diffusée sur internet.

La série sert d'introduction au film et débute avant les événements de ce dernier et se termine juste avant l'entrée des filles dans le bar en Mongolie. Les six épisodes ont été édités en bonus sur les éditions vidéos du film[8].

Jeux vidéo dérivés[modifier | modifier le code]

Charlie's Angels : Le jeu officiel[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Charlie's Angels (jeu vidéo).

Pour accompagner la sortie du film, un jeu vidéo est sorti sur les consoles PlayStation 2 et GameCube par le studio Neko Entertainment. Il est sorti le en France chez l'éditeur Ubisoft.

Le jeu reprend les personnages de Cameron Diaz, Drew Barrymore, Lucy Liu, Bernie Mac et Crispin Glover dans une aventure inédite se déroulant entre le premier et le deuxième film et dans laquelle les « Anges » doivent enquêter sur la disparition soudaine et mystérieuse de différents monuments un peu partout dans le monde. Le jeu est un Beat them all, le joueur doit donc affronter différentes vagues d'ennemis dans des lieux différents[9].

Angel X[modifier | modifier le code]

Un jeu en ligne sur PC par le studio 7 Studios a également été développé à l'occasion de la sortie du film. Le jeu a été lancé le et était édité par Sony.

Dans ce jeu en ligne, le joueur avait la possibilité de crée son propre « Ange » pour affronter des ennemies dans différents environnements. Quelques années après la sortie du film, les serveurs du jeu ont fermés suite à une importante baisse de fréquentation[10].

Road Cyclone[modifier | modifier le code]

Un troisième jeu adapté du film est sorti sur téléphone mobile en 2003. Développé par le studio Centerscore et édité par Sony, c'est un jeu de course qui s'inspire de la scène de course en moto du film[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Dévoilé dans le commentaire audio de McG ainsi que dans Les révélations des Anges dans les bonus du DVD (zone 2) du film.
  2. (en) « Charlie's Angels 2 sur Rotten Tomatoes », sur rottentomatoes.com (consulté le 21 avril 2019)
  3. (en) « Charlie's Angels 2 sur Metacritic », sur metacritic.com (consulté le 21 avril 2019)
  4. « Charlie's Angels 2 sur Jp's Box-Office », sur JP box-office.com (consulté le 21 avril 2019)
  5. (en) « Box-office par semaines de Charlie's Angels 2 sur CBO Box-Office », sur CBO Box Office (consulté le 21 avril 2019)
  6. a et b (en) « Charlie's Angels 2 sur Box Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 21 avril 2019)
  7. (en) « Box-office par semaines de Charlie's Angels 2 sur Box-Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 21 avril 2019)
  8. « Charlie's Angels: Animated Adventures sur IMDB » (consulté le 21 avril 2016)
  9. « Le jeu Charlie's Angels sur jeuvideo.com », sur jeuvideo.com (consulté le 21 avril 2019)
  10. « Le jeu Charlie's Angels: Angel X sur jeuvideo.com », sur jeuvideo.com (consulté le 21 avril 2019)
  11. « Charlie's Angels: Road Cyclone Review », sur gamespot.com (consulté le 23 avril 2004)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]