Charles de Rochefort (pasteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles de Rochefort
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Œuvres principales
Histoire naturelle et morale des iles Antilles de l'Amérique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Charles de Rochefort1605-† [1]) était un pasteur et écrivain français établi en Hollande ayant voyagé aux Antilles et auteur de deux œuvres.

Souvent confondu avec César de Rochefort, il est l'auteur présumé de l'Histoire Naturelle et Morale des isles Antilles de l'Amérique publiée dès 1658 à Rotterdam. Cette œuvre fut rapidement traduite en néerlandais (1662), en anglais (1666) et en allemand (1668). Certains l'ont accusé de publier une œuvre de propagande pour le gouverneur de l'île de Saint-Christophe, Philippe de Longvilliers de Poincy, la préface étant signé des trois initiales « LDP ».

Il récidive en 1665 en faisant paraître à Leyde Le Tableau de l'isle de Tabago ou de la Nouvelle-Oüalchre, l'une des isles Antilles de l'Amérique témoignant de son probable passage dans la colonie des frères Lampsins à Tobago.

Charles de Rochefort fut sévèrement critiquée par Jean-Baptiste Du Tertre pour avoir plagié une partie du manuscrit que Du Tertre tardait à faire paraître. Même si Du Tertre dénonçait (sans le nommer) Charles de Rochefort en 1654 dans sa première édition, ses critiques devinrent d'autant plus virulentes dans la réédition de 1667-1671 alors que le dominicain s'attaqua à la véracité de certains faits historiques rapportés par le pasteur en 1658.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Histoire naturelle, p.151
  • Charles de Rochefort, Histoire naturelle et morale des îles Antilles de l’Amérique. Éd. critique de Bernard Grunberg, Benoît Roux et Josiane Grunberg. Paris : L’Harmattan, 2012, 2 tomes

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]