Charles Wellesley (1808-1858)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charles Wellesley
Fonctions
Membre du 16e Parlement du Royaume-Uni
16e Parlement du Royaume-Uni (d)
Windsor (d)
-
Membre du 15e Parlement du Royaume-Uni
15e Parlement du Royaume-Uni (d)
South Hampshire (en)
-
Membre du 14e Parlement du Royaume-Uni
14e Parlement du Royaume-Uni (d)
South Hampshire (en)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
Apsley HouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Mère
Catherine Pakenham (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Augusta Pierrepont (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Arthur Wellesley (d)
Henry Wellesley
Arthur Wellesley
Georgina Wellesley (d)
Victoria Wellesley (d)
Lady Mary Wellesley (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Arme
Grade militaire

Le major-général Lord Charles Wellesley ( - , Apsley House) est un homme politique, soldat et courtisan britannique. Il est le deuxième fils d'Arthur Wellesley, 1er duc de Wellington et de Catherine Pakenham.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études au Collège d'Eton[1], et s'inscrit à Christ Church, Oxford en 1824, âgé de 16 ans [2]. Il est suivi par le doyen de Christ Church, Samuel Smith[3], transféré en 1826 à Trinity College, Cambridge, diplômé de MA en 1831.

Il est élu député conservateur de South Hampshire de 1842 à 1852 et député de Windsor de 1852 à 1855. Il est également chef écuyer et greffier maréchal de la reine Victoria. Lord Charles est décédé à l'âge de 50 ans en 1858.

Famille[modifier | modifier le code]

Il épouse Augusta Sophia Anne Pierrepont, fille d'Henry Pierrepont (diplomate), le 9 juillet 1844. Ils ont six enfants[4]:

Lorsque son frère aîné, Arthur Wellesley (2e duc de Wellington), meurt en 1884 sans héritiers, le deuxième enfant de Lord Charles, Henry Wellesley (en tant que fils aîné survivant) hérite du duché de son oncle et devient duc de Wellington. Lorsque Henry meurt également sans enfant en 1900, la pairie passe au second fils de Lord Charles, Arthur Wellesley, le frère de Henry [4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Appendix to the Eton School Lists : Comprising the Years 1853-6-9, E.P. Williams, , 103– (lire en ligne)
  2. (en). Wikisource.  Wikisource link [scan]
  3. Fergus Butler-Gallie, A Field Guide to the English Clergy, Londres, Oneworld Publications, , 192 p. (ISBN 978-1-78607-441-6, lire en ligne), p. 41
  4. a et b « Major-General Lord Charles Wellesley », thePeerage.com, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]