Charles Virolleaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charles Virolleaud
Archéologue
Présentation
Naissance
Barbezieux
Décès (à 89 ans)
Nationalité Drapeau de la France France

Charles Virolleaud, né Barbezieux (Charente) le et mort le , est un archéologue français.

Il est professeur à l'Institut d'archéologie en 1929[1] puis directeur du Service archéologique près le haut-commissariat de France en Syrie et au Liban et professeur à l'École pratique des hautes études. Il participe notamment aux fouilles d'Ougarit. Auteur de La Civilisation phénicienne en 1933 et de La Mythologie phénicienne en 1938, il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1941 et membre puis président (1951-1964) de la Société asiatique[2].

Ouvrages de Ch. Virolleaud[modifier | modifier le code]

  • Le Théâtre persan et le Drame de Kerbéla, Paris, 1950

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Labat, « Charles Virolleaud : sa vie, son œuvre » in Journal asiatique, 1968, p. 165-176
  • Henri-Charles Puech, « Éloge funèbre de M. Charles Virolleaud » in Comptes-rendus des séances de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, vol. 112, no 4, Institut de France, Paris, 1968, p. 600-604 Texte en ligne
  • André Dupont-Sommer, Notice sur la vie et les travaux de Charles Virolleaud, Institut de France, Paris, 1969

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Charles Virolleaud", in Je m'appelle Byblos, Jean-Pierre Thiollet, H & D, 2005, p. 257.
  2. « VIROLLEAUD Charles » sur le site du Cths

Liens externes[modifier | modifier le code]