Charles Van Nueten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Van Nueten
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Charles Van Nueten est un architecte belge né à Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles) le et décédé à Bruxelles le .

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Architecte moderniste, Charles Van Nueten laisse une œuvre diversifiée. Diplômé de l’Académie de Bruxelles (cours d’architecture et de peinture) en 1921, il enseigne pendant 30 ans à l’Institut des arts décoratifs de La Cambre. Il participe à de nombreux concours publics d’architecture dans la capitale (I.N.R., Mont des Arts, agrandissement du Théâtre de la Monnaie) et collabore à de nombreuses revues d’architecture (Bâtir, l’Émulation, la Cité). Membre des CIAM (Conférences internationales d'architecture moderne) depuis l’entre-deux-guerres, il succède à Victor Bourgeois à la présidence de la Société belge des architectes et urbanistes modernistes en 1939.

Charles Van Nueten exerça également comme peintre avec diverses techniques variées comme l'huile et l'aquarelle. Plusieurs expositions lui ont aussi été consacrées. Les sujets principaux restent, pour la grande majorité, les paysages marins des côtes du Nord de la Belgique. C'est à son atelier situé dans la maison familiale d'Oostduinkerke en Belgique qu'il a peint la grande majorité de ses œuvres. (source familiale)

Réalisations[modifier | modifier le code]

Première période liée à l’école d’Amsterdam 
Ecole primaire de Dieleghem,rue Eugène De Smet,9 à Jette
  • École rue de l’Abondance à Saint-Josse-ten-Noode (1928)
  • Maison personnelle avenue Marie-José, 6 à Woluwe-Saint-Lambert (1928)
  • Maison Gennin, avenue Coghen à Uccle (1929)


Sous l’influence de Le Corbusier, il construit ensuite des maisons en béton
  • Maison rue du Mont Saint-Alban (1930)
  • Maison avenue Marie-José, 8 à Woluwe-Saint-Lambert (1931)
  • Planétarium et pavillon Impérial Product au Heysel (exposition universelle de 1935)
  • Maison avenue Père Damien (1936)
  • La piscine du domaine de Hofstade (1938)[1]
  • École primaire de Dieleghem,rue Eugène De Smet,9 à Jette (1936)
Après la Seconde Guerre mondiale 
  • Restauration d’un immeuble de bureaux de style art déco à tour d’angle rue Royale, 284 (1950), construit par Jos Duijnstee (1936)
  • Reconstruction du Cirque Royal de Bruxelles (1953)
  • Complexes de logements sociaux pour le Foyer Bruxellois : rue Haute (1951-1966), quartier des Brigittines (1966-1974)

Notes et références[modifier | modifier le code]