Charles Théodore Perron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charles Théodore Perron
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Charles Théodore Perron, né à Paris 10e le [1] et mort à Bourg-la-Reine le [2], est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Falguière, Roy [Lequel ?] et Louis-Auguste Hiolin, actif à Paris, il expose au Salon des artistes français dès 1895. Il obtient une mention honorable en 1896 et reçoit, par la suite, une médaille de troisième classe en 1897, une médaille de deuxième classe en 1899 et une mention honorable en 1900 lors de l’Exposition universelle. Il est médaille de première classe à l’exposition de 1910 et participe, en 1912 à la Royal Scottish Academy Exhibition[3].

Son atelier est situé 35 rue Humboldt de 1895[4] à 1905[5], 16 boulevard Saint Jacques en 1907[6] et 6 rue Dareau en 1912[7].

En 1905, il est mentionné, au Salon des artistes français, à la même adresse, 35 rue Humboldt, qui présente au salon un portrait de La Tour d’Auvergne[8].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Espièglerie
Dignité
  • Au bord de l’eau, 1895, œuvre en fonte de fer par le Val d'Osne
  • L’Epave, 1896, œuvre en fonte de fer par le Val d'Osne
  • L’Etoile du matin, 1896
  • L’Epave, 1897
  • Philoctète à l’île Lemnos, 1897
  • Espièglerie, 1898
  • Lierre et ruines, 1898
  • Espièglerie, 1899
  • Paix et Travail, 1899 (Existe en deux versions : statue sur socle (53 cm) et sujet d'horloge (modèles peu courants))
  • Surprise, 1899, œuvre en fonte de fer par le Val d'Osne
  • Portrait de Behanzin (1845-1906), buste sur piédestal, 1899, (H. : 85,5 cm ; Larg. : 63 cm ; Prof. : 38 cm), signé à droite sur le piédouche : Ch. Perron 1899. Musée Sainte-Croix de Poitiers, acquis en 1982)
  • Doux rêve, 1900
  • Bustes d’enfants, 1901
  • Le joueur d’orgue, 1901
  • Suzanne, 1902
  • Femme au Bain, 1903
  • La Nature se dévoilant, 1903
  • Jeunesse, 1904
  • Le Renouveau, 1904
  • Regrets, 1905
  • Jeunesse, 1905
  • Dignité, 1906, statue en plâtre
  • Forga, 1906, statue en bronze
  • Primevères, 1907
  • Une vitrine contenant deux statuettes, 1907
  • Suzanne au Bain, 1907
  • Egregius Faber (Le Travail), 1908. La statue en bronze, installée sur la place Gambetta à Ivry-sur-Seine a été refondue en 1942.
  • Lanceuse de Globos, 1910[9]
  • Statue d’André Theuriet, 1913[10], statue en bronze (H. : 167 cm ; Long. : 119 cm ; Larg. : 83 cm), signé : Charles Perron, avec marque d’atelier : Anc. Fond. Thiebaut Fr. René Fulda Fondeur d’Art[11].
  • Visions Nouvelles, 1914
  • Sanglier attaqué (titre incertain ?), non datée, œuvre en fonte de fer par le Val d'Osne
  • Médaillon en relief, plâtre représentant Georges Demenÿ (H. : 42 cm ; Larg. : 40 cm ; Prof. : 7 cm), signé à droite : C. Perron. Musée de la Chartreuse de Douai, acquis avant 1937.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris en ligne, acte n°3909 du 18/10/1862, vue 10/12.
  2. Relevé généalogique sur Geneanet
  3. (en)« The Royal Scottish Academy Exhibition 1826-1990 », A dictionary of artists and their work in the Annual Exhibitions of the Royal Scottish Academy, Volume 3, L-Q, 1991, p. 466.
  4. Catalogue illustré du Salon de la Société des artistes français, 1895
  5. Catalogue illustré du Salon de la Société des artistes français, 1905
  6. Catalogue illustré du Salon de la Société des artistes français, 1907
  7. Cf. note 1
  8. Cf. note 3
  9. Installée dans le jardin de la Bibliothèque municipale de Saint-Maur, cette statue représente une femme, debout, vêtue d’une tunique et d’un voile, qui tient dans une main un masque. Son autre main est ouverte pour tenir un objet qui a disparu. Statue en pierre. Dépôt en 1935 ou 1938 par la famille de l’artiste.
  10. Cet académicien, maire de Bourg-la-Reine (1894-1900), est représenté assis dans un fauteuil, légèrement penché sur le côté.
  11. Il a fondu en 1885 Iris éveillant une nymphe de Rodin (Paris, Musée Rodin) et en 1914 le Cerf de Prosper Lecourtier (Buenos Aires). La statue a été inaugurée par Raymond Poincaré, Président de la République le 9 novembre 1913

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :