Charles Serrus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Serrus.
Charles Serrus
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Charles Serrus est un philosophe français né le et mort le [1].

Il est notamment l'auteur de l'essai Le parallélisme logico-grammatical, Paris, Alcan, 1933 commenté et critiqué par Jean-Louis Gardies dans Esquisse d'une Grammaire pure (Paris, Vrin, 1975) ainsi que de l'importante préface de la première édition de la Critique de la raison pure d'Emmanuel Kant aux Presses universitaires de France.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Kant (trad. Tremesaygues et Pacaud, préf. Charles Serrus), Critique de la raison pure, PUF, coll. « Bibliothèque de Philosophie contemporaine », , 8e éd., 584 p..

Liens externes[modifier | modifier le code]