Charles Rittmeyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles Rittmeyer est né le , en Suisse, dans le canton de Vaud.

Photo of Mr. Rittmeyer

Après des études littéraires, notamment le grec ancien, puis scientifiques, il est diplômé ingénieur-géomètre de l'Ecole Polytechnique de Lausanne en 1939, puis entame des études d’ingénierie rurale. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, surpris par les évènements, il s'inscrit en Faculté de Théologie à Genève et devient pasteur, nommé dans sa ville natale.

En scientifique accompli, il analyse le discours-enseignement du seul Jésus biblique, délaissant les considérations des apôtres et autres évangélistes. Il découvre alors une « Bonne Nouvelle » (Ev-angile) parfaitement méconnue, mettant l’accent sur un salut par la connaissance objective, aux antipodes du salut de Paul et des Apôtres, obtenu par la foi en un sang versé pour nos péchés, (péchés non reconnus par Jésus lui-même).

Les autorités de son Église (Le Synode vaudois) lui retireront sa paroisse (« il n'enseigne pas la Foi commune ») et le destitueront de son pastorat.

Défroqué donc sans ressource, il poursuivra ses travaux grâce au soutien de nombreux intellectuels romands, qui créeront le "Fonds Activités Rittmeyer" (F.A.R.) qui finança et organisa ses conférences puis publia ses écrits.

Ces derniers se résument pour l’essentiel à :

  • La vocation spirituelle de l’Homme et l’enseignement de Jésus (1948)
  • La pensée évolutionniste de Jésus (1953)
  • Exploration de la pensée de Jésus (1958)
  • Jésus, cet incompris (1960)
  • Points de vue de Jésus et conceptions maçonniques (1961)
  • L'amour évangélique (1964)
  • Pleine lumière sur l’Evangile de Thomas (2015)

Charles Rittmeyer est mort le 11 octobre 2002. Le FAR poursuit la diffusion de ses écrits, et a déposé ses manuscrits et cassettes audio et vidéo aux Archives de la Ville de Lausanne.

Le FAR continue à diffuser ses ouvrages