Charles Prévost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Prévost
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
Nationalité
Activités

Charles Prévost, né le à Champlitte (Haute Saône) et mort en 1983[1], est un chimiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Prévost est le fils de Georges Prévôt (1874-1959) et de Marie Zimmermann (1873-1932). Charles Prévost épousera Eléonore Fumée (1899-1966) avec qui il aura 2 enfants[2].

Élève en classe de mathématiques spéciales au lycée Louis-le-Grand[3] il étudie ensuite de 1919 à 1923 à l’École normale supérieure[4] et à la faculté des sciences de l'université de Paris. En 1923, il est reçu au concours d'agrégation de sciences physiques[5] et devient alors préparateur durant 6 ans à l’École navale. En 1928 il obtient le doctorat ès sciences physiques, il est alors de 1929 à 1933 chargé de cours à la faculté de pharmacie de Nancy, puis professeur de chimie générale. En 1936-1937 il est professeur de chimie générale à la faculté des sciences de Lille. À partir du 1er novembre 1937 il devient maître de conférence de chimie pour le certificat d'études physiques, chimiques et naturelles à la faculté des sciences de Paris[6], puis est transféré dans la maîtrise de conférences de chimie organique le 1er octobre 1941 (en remplacement de Gustave Vavon nommé titulaire de la chaire d'analyse et mesures chimiques). En 1953 il est nommé professeur titulaire de la chaire de chimie organique au décès de Pauline Ramart-Lucas.

Du 21 novembre 1938 à 1944, il est membre du conseil de la Société chimique de France[7]. De 1954 à 1957 il est président de la Fédération nationale des syndicats autonomes de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurence Lestel, Itinéraires de chimistes : 1857-2007, 150 ans de chimie en France avec les présidents de la SFC, L'Editeur : EDP Sciences, , 582 p. (ISBN 978-2-868-83915-2, lire en ligne), p. 445
  2. « Charles Prévost », sur Fumée.net (consulté le 11 juin 2011)
  3. (en) Mary Jo Nye, From chemical philosophy to theoretical chemistry : Dynamics of matter and dynamics of disciplines, 1800-1950, University of California Press, , 328 p. (ISBN 978-0-520-08210-6, lire en ligne), p. 151
  4. https://www.archicubes.ens.fr/lannuaire#annuaire_chercher?identite=Charles+Pr%C3%A9vost.
  5. André Chervel, « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1950 », sur Ressources numériques en histoire de l'éducation (consulté le 19 juin 2014).
  6. Société des amis de l'Université de Paris, « Prévost, Charles-Paul », Annales de l'Université de Paris, Bureau des renseignements scientifiques de l'Université de Paris (Paris),‎ , p. 282 (ISSN 0041-9176, lire en ligne)
  7. « Bref historique du Laboratoire de chimie de l'ENS 24, rue Lhomond » (consulté le 11 juin 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]