Charles Maung Bo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charles Maung Bo
Biographie
Nom de naissance (my) မောင်ဘို
Naissance (71 ans)
à Mohla (Birmanie)
Ordre religieux s.d.b
Ordination sacerdotale
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par le pape François
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de
S.Ireneo a Centocelle
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Alphonse U Than Aung
Archevêque de Rangoun
Depuis le
Évêque de Pathein
Préfet puis évêque de Lashio

Blason
« Omnia possum in eo » (Ph 4, 13)
« Je peux tout en Lui »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Charles Maung Bo, né le à Mohla dans le district de Shwebo, est un prélat de nationalité birmane, archevêque de Rangoun depuis 2003, cardinal depuis février 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Maung Bo naît le 29 octobre 1948, à Mohla, village du district de Shwebo de Jean et Juliana Aye Tin[1], dans une famille rurale profondément chrétienne.

Orphelin de père à deux ans, il est éduqué dans une école de Salésiens à Mandalay. Il étudie ensuite dans un séminaire salésien près de Pyin U Lwin.

Il est nommé préfet apostolique de Lashio le 16 mai 1986. Il en devient le premier évêque lorsque la préfecture apostolique est érigée en diocèse le 7 juillet 1990. Il reçoit la consécration épiscopale le 16 décembre suivant, des mains de Mgr Alphonse U Than Aung, archevêque de Mandalay.

Le 13 mars 1996, il est transféré à Pathein puis le 15 mai 2003, Jean-Paul II le nomme archevêque métropolitain de Rangoun.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal le par le pape François, en même temps que 19 autres prélats[2],[3]. Il reçoit alors le titre de Sant'Ireneo a Centocelle. Appartenant à une minorité ethnique, il est le premier citoyen de Birmanie à accéder à la pourpre cardinalice. Sa nomination est interprétée comme un signe d'encouragement aux minorités persécutées de Birmanie[4].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]