Charles Loyeux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Loyeux
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
ArnouvilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Breton en sentinelle devant une église par Charles Loyeux, Musée d'art et d'histoire de Cholet

Charles Antoine Joseph Loyeux, né le à Paris et mort le à Arnouville[1], est un artiste peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Paul Delaroche, ami de Jean-Léon Gérôme, Adolphe Yvon et Armand Félix Marie Jobbé-Duval, il débute au Salon en 1842.

Peintre réaliste de portraits, de scènes de genre, de nus et de natures-mortes, Jules Verne écrit de lui à l'occasion du Salon de 1857 : « M. Charles Loyeux doit être cité avec éloge pour son tableau représentant Charles II, duc de Lorraine, caressant des chiens... »[2].

On lui doit aussi les décorations de l'église Notre-Dame-de-Bon-Port à Nantes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Roses
  • La Partie de cartes entre gentilshommes
  • Portrait de R.L de Watteville-Gibollet, 1844
  • Erigone, 1881
  • Le Croisé, 1860
  • Le Chevalier, 1869
  • Portrait de femme assise (Voir)
  • Portrait d'homme, 1851
  • La Leçon de musique (Voir)
  • La déclaration, 1875
  • Autoportrait, 1896
  • Portrait de G. Evrard
  • L'Abandon
  • Le Christ au tombeau, 1850, Mairie de Chaumont
  • Habillé pour un rendez-vous
  • Portrait d'un gentleman en costume arabe, 1874
  • Le Messager
  • La Réprimande, 1866
  • Portrait de Louis-Philippe, 1846, Musée des Augustins
  • La marchande d'oranges
  • Breton en sentinelle devant une église, Musée d'art et d'histoire de Cholet
  • Jeune femme à l’éventail
  • Nature morte avec instruments de musique et pivoines (Voir)
  • Charles II, duc de Lorraine, caressant des chiens, 1857
  • Intérieur d'un posada espagnole, 1864, (Voir)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bénézit, 1955
  • Pierre Devambez, Jean Babelon, Histoire de l'art: Du réalisme à nos jours, 1961, p. 1575

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales du Val-d'Oise, état-civil numérisé d'Arnouville, acte no 1 de l'année 1899. L'acte mentionne la profession d'artiste peintre et les date et lieu de naissance du défunt.
  2. Jules Verne, Salons de 1857, p. 64

Liens externes[modifier | modifier le code]