Charles Louis de Bourbon (Naundorff)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naundorff.
Charles-Louis de Bourbon
Description de l'image defaut.svg.

Titres

Prétendant aux trônes de France et de Navarre

Depuis le
(10 ans, 9 mois et 27 jours)

Nom revendiqué « Charles XIII »
Prédécesseur Charles de Bourbon (Charles XII) (branche française)
Lui-même (branche canadienne)

Prétendant naundorffiste aux trônes de France et de Navarre
(branche canadienne)


(33 ans, 11 mois et 13 jours)

Nom revendiqué « Charles XII »
Prédécesseur Louis-Adelberth de Bourbon (Louis-Adelberth Ier)
Successeur Lui-même
Biographie
Titulature « Comte de Provence »
Dynastie Famille de Bourbon-Naundorff
Naissance (85 ans)
Nimègue (Pays-Bas)
Père Louis-Adelberth de Bourbon (Louis-Adelberth Ier)
Mère Gudrune Marie Naumann
Conjoints Arline-Marie Winchester
Enfant Philippe-Charles de Bourbon
Marie-Louise de Bourbon
Michel-Henri de Bourbon
Jean-Edmond de Bourbon
Description de cette image, également commentée ci-après

Charles Louis de Bourbon, né le à Nimègue, est un prétendant naundorffiste au trône de France, sous le nom de Charles XIII, en tant que descendant de Karl-Wilhelm Naundorff, le plus célèbre de ceux qui, au XIXe siècle, prétendirent être le dauphin Louis XVII, fils du roi Louis XVI et de Marie-Antoinette d'Autriche, officiellement mort à la tour du Temple[1].

Famille[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Famille Naundorff.

Charles Louis de Bourbon est né le à Nimègue (Pays-Bas), de Louis Jean Henri Charles Adelberth de Bourbon (Louis-Adelberth Ier) (1908-1975) et de Gudrun Marie Naumann (1905-1970).

Il appartient à la branche d'Adelberth Naundorff (1840-1887) dite branche canadienne, en opposition à la branche de Charles-Edmond Naundorff (1833-1883) dite branche française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prétendant de 1975 à 2008 sous le nom de Charles XII, il prend en 2008, la succession de son rival et cousin, Charles de Bourbon (Naundorff) (1929-2008), dit également Charles XII et chef de la branche française, après que le fils de celui-ci, Hugues de Bourbon[2] (né hors mariage en 1974), a refusé de prendre la succession de son père. Désormais prétendant de tout le clan des naundorffistes, il change de nom à partir de 2008 pour celui de Charles XIII pour prouver à ses partisans qu'il se situe dans la continuité de son cousin.

Descendant de Karl-Wilhelm Naundorff (1785-1845), qui prétendait être Louis XVII, il se pose en héritier légitime de la couronne de France face aux Bourbons d'Espagne, soutenus par les légitimistes, et aux Orléans, soutenus par les orléanistes.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'azur à un sacré-cœur de gueules accompagné de trois fleurs de lys d'or.
Commentaires : En 1879, Louis-Charles de Bourbon (« Charles XI ») (1831-1899) et sa sœur Amélie (1819-1891) décident de porter le Sacré-Cœur en « abîme » sur l'écu traditionnel des rois de France aux trois fleurs de lys.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

  • La survivance de Louis XVII : les preuves, Saint-Étienne : Dumas, 1998, (notice BnF no FRBNF38938633)[3].
  • Louis XVII : au coeur de l'histoire, traduit de l'anglais par Claude Badens, Hyères : Éd. du LAU, impr. 2006 (notice BnF no FRBNF40947155)
  • Louis XVII a survécu à la prison du Temple : la preuve par l'analyse ADN ; adapté de l'anglais par Claude Badens, Perpignan : Éditions de Saint-Amans, 2016, (notice BnF no FRBNF45212964)
  • (en) I exist , Victoria, B.C. : Trafford, 2005 (OCLC 63704997)

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]