Charles Le Picq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Le PicqШарль Ле Пик
Naissance
Naples
Décès (à 62 ans)
Saint-Pétersbourg
Activité principale danseur et chorégraphe
Années d'activité 1761-1803
Maîtres Jean-Georges Noverre
Famille Carlo Rossi (son beau-père)

Œuvres principales

Orfeo e Euridice (1770)
Natchalnoïe oupravleniye Olega (1790)

Charles Le Picq (ou Lepic ; en russe Шарль Ле Пик) est un danseur et chorégraphe français né à Naples en 1744 et mort à Saint-Pétersbourg en 1806.

Il étudie la danse avec Jean-Georges Noverre à Stuttgart de 1761 à 1764, puis danse à Varsovie (1765), à Venise (1769), Milan (1773) et Naples. De 1776 à 1781, il danse dans le Ballet de l'Opéra de Paris avec Marie-Madeleine Guimard pour partenaire principale. En 1782, il se rend à Londres avec Noverre, qui lui donne l'occasion de présenter ses propres compositions.

En 1787, il se rend à Saint-Pétersbourg où il est engagé comme premier danseur, ainsi que comme chorégraphe principal de 1792 à 1799. Très imprégné de l'œuvre de son maître, il remonte plusieurs ballets de Noverre et présente également ses compositions, toujours proches du style noverrien.

Bien en cour, il chorégraphie la plupart des grandes fêtes données par Catherine II de Russie à la fin de sa vie.

Grâce à lui, les Lettres sur la danse de Noverre sont publiées en Russie (en français) en 1803.

Poursuivant l'impulsion donnée par Jean-Baptiste Landé sous le règne d'Anne de Russie, Le Picq a grandement contribué à l'établissement de la danse française en Russie et a préparé la voie aux innovations de Charles-Louis Didelot et des autres chorégraphes qui le suivront au cours du Modèle:S-XIX.

Il était le beau-père de l'architecte Carlo Rossi.

Principaux ballets[modifier | modifier le code]