Charles Lamoureux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un musicien français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Charles Lamoureux
Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie de Charles Lamoureux

Naissance
Bordeaux Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Décès (à 65 ans)
Paris Drapeau français République française
Activité principale Chef d'orchestre, violoniste
Collaborations Nouveaux Concerts
Formation Conservatoire de Paris
Maîtres Narcisse Girard
Famille Camille Chevillard (beau-fils)

Charles Lamoureux, né le [1] à Bordeaux, et mort le [2] à Paris, est un violoniste et chef d'orchestre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est fils de Pierre Lamoureux et de Marguerite Barbe. Son père meurt le 6 juin 1867[3]à Paris 9e, sa mère meurt le 14 juillet 1875[4] à Paris 9e. Sa mère est née à Pujols-sur-Ciron le 1er thermidor an V, fille de Pierre Barbe et de Catherine Cantau.

Charles Lamoureux épouse Marie-Pauline Mussot le 28 novembre 1860[5] à Paris 9e. De ce mariage est née Marguerite Lamoureux, musicienne, qui épouse en 1888 à Paris le compositeur Camille Chevillard, fils du violoncelliste Alexandre Chevillard.

Marie-Pauline Mussot est la fille de Paul-Martin Mussot et de Georges-Victoire Gillet. Elle est la nièce du docteur Mussot (docteur Pierre)

En 2e noce, Pierre Lamoureux épouse la cantatrice Marie-Hélène Brunet, dite Mme Brunet-Lafleur, veuve du compositeur Armand Roux, le 29 mai 1890[6] à Paris 9e.

Après avoir étudié avec Narcisse Girard au Conservatoire de Paris, il rejoint les rangs de l'Orchestre de l'Opéra de Paris. En 1860, il fonde les « Séances populaires de musique de chambre » avec Édouard Colonne. Enrichi grâce à son mariage en 1860 avec Marie Pauline Mussot, il crée en 1881 les Nouveaux Concerts. Grand admirateur de la musique de Richard Wagner, il l'impose en France avec son orchestre en organisant notamment la première parisienne de Lohengrin en dépit des oppositions nationalistes. En 1897, il se retire et son gendre Camille Chevillard lui succède à la tête des Nouveaux Concerts qui prennent alors le titre de Concerts Lamoureux en son honneur.

Charles Lamoureux est inhumé à Paris au cimetière de Montmartre (29e division). Il repose avec ses parents et son épouse Pauline Mussot.

Iconographie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AD 75 en ligne, acte de mariage V4E 962, vue 13/33, acte 1043
  2. Acte de décès de Charles Lamoureux sur le site des Archives de Paris 17e, le 22 décembre 1899, acte n° 2924
  3. Acte de décès de Pierre Lamoureux sur le site des Archives de Paris 9e, le 6 juin 1867, acte n° 688
  4. Acte de décès de Marguerite Barbe sur le site des Archives de Paris 9 e 14 juillet 1875, acte n° 1017
  5. Acte de mariage entre Charles Lamoureux et Marie-Pauline Mussot sur le site des archives de Paris 9e, le 28 novembre 1860, acte n° 1043
  6. Acte de mariage entre Charles Lamoureux et Marie-Hélène Brunet sur le site des archives de Paris 9e, le 29 mai 1890, acte n° 503

Sources biographiques[modifier | modifier le code]

  • Obsèques de Pauline Mussot, « Le Ménestrel » 11 juin 1876

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]