Charles Lameire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charles Lameire
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Maître
Élève
Distinction
signature de Charles Lameire
signature

Charles Joseph Lameire né le dans l'ancien 10e arrondissement de Paris[1],[2] et mort le à Sainte-Foy-lès-Lyon est un architecte, peintre et décorateur français[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Charles Lameire est le cinquième enfant de Joseph Lameire, garçon de cave de la Maison du Roi, et de Madeleine Rouyer.

Après une formation en autodidacte, il entre en 1853 dans l'atelier du peintre décorateur Alexandre Denuelle, qui s'inspire notamment des peintures murales médiévales.

Carrière[modifier | modifier le code]

Au Salon de 1866, Charles Lameire expose un projet d'église-modèle, le Catholicon. Cette œuvre totale, qui ne sera pas réalisée, contribue toutefois à sa notoriété. Il y exprime sa profonde foi catholique en déployant ses talents dans tous les arts plastiques. En juin 1867, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur[2].

En 1872, il quitte Alexandre Denuelle, dont il récupérera plus tard la clientèle. La même année, il obtient sa première commande du riche entrepreneur et maire de Clamart Jules Hunebelle, pour lequel il réalise des décors inspirés de la mythologie gréco-romaine pour son hôtel particulier.

Fidèle à sa foi, il participe à la décoration de nombreux édifices religieux :

La Troisième République naissante désirant affirmer ses valeurs et asseoir son prestige, il travaille aussi au décor de plusieurs monuments civils parisiens :

Par ailleurs, il fournit entre 1875 et 1894 divers modèles à la Manufacture de Sèvres[5].

Il meurt le à Sainte-Foy-lès-Lyon.

Il laisse plus de 700 projets, dessins en couleur, esquisses en grandeur nature et maquettes. Le musée d'Orsay à Paris conserve un fonds portant son nom[6],[7].

Élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]