Charles Kokougan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Kokougan
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Togo Togolais
Nat. sportive Drapeau : Togo Togolais
Naissance (33 ans)
Lieu Paris
Taille 1,84 m (6 0)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1997-1998 Drapeau : France CO Beauvais
1998-2003 Drapeau : France RC Lens
Parcours amateur
Saisons Club
2003-2006 Drapeau : France AS Beauvais
2006-2007 Drapeau : France Levallois SC
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2006 Drapeau : Togo Togo 1 (0)
2 Matchs officiels.

Charles Kokougan est un footballeur international togolais, né le 16 juillet 1982 à Paris. Il évolue au poste de milieu de terrain durant les années 2000.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Kokougan rejoint à quinze ans le CO Beauvais comme défenseur central. Remarqué par plusieurs clubs professionnels, il rejoint finalement le centre de formation du RC Lens en 1998. Capitaine de l'équipe des dix-sept ans nationaux, il se retrouve absent des terraisn pendant un an et demi en raison d'une hernie discale[1].

Laissé libre par le club nordiste en 2003, il réalise un essai au FC Lorient qui s'avère non concluant puis, rejoint l'AS Beauvais et déclare : « J'ai toujours rêvé de porter le maillot à damiers (l'ancien maillot de l'ASBO) »[1].

Toutefois, la saison est difficile car Beauvais destiné à jouer les premiers rôles se retrouve relégué en CFA. Malgré tout, il est l'un des rares à rester dans l'équipe et devient l'un des joueurs majeurs de l'effectif durant deux ans. En 2005/2006, l'AS Beauvais surclasse le championnat de CFA et devient la première équipe à dépasser les 100 points, au point que la sélection du Togo lui propose d'intégrer l'effectif.

En 2006, malgré le titre de champion de CFA avec l'ASBO il n'est pas conservé, et ne participe pas à la Coupe du monde avec l'équipe togolaise[2].

Il signe dans une nouvelle équipe de CFA : Levallois SC. Mais la saison 2006/2007 est difficile, car l'équipe descend en CFA 2. Il arrête alors sa carrière et devient entraîneur des jeunes de Levallois puis préparateur physique de l'équipe A.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nicolas Maviel, « Charles Kokougan le revanchard », sur leparisien.fr,‎ (consulté le 30 décembre 2014)
  2. (en) « Charles Kokougan », sur national-football-teams.com (consulté le 30 décembre 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]