Charles Jacmart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Jacmart
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Charles Jacmart, né à Fumay en 1773 et décédé à Saint-Josse-ten-Noode le 11 octobre 1849 (enterré au cimetière de Laeken), est un médecin belge, professeur puis recteur de l'Université d'État de Louvain, puis professeur à l'Université libre de Bruxelles.

Il avait épousé à Paris le 22 mars 1813, Stéphanie Bauchau, née à Namur en 1788 et décédée à Bruxelles le 26 décembre 1863.

Était attaché aux ambulances lors de la bataille d'Eylau en 1807.

Sa formation[modifier | modifier le code]

Il étudia à l'ancienne université de Louvain où il devint licencié ès Arts le 23 août 1791 et licencié en médecine le 4 juillet 1794. Il devint encore licencié ès sciences et docteur en médecine de l'Université de Paris en 1811.

Sa carrière professorale[modifier | modifier le code]

Attiré par l'enseignement, il fit une carrière académique et devint successivement :

  • 1798 à 1803: professeur d'Histoire Naturelle à l'École Centrale de Sambre-et-Meuse à Namur.
  • 1803 à 1813: professeur de mathématiques supérieures à l'université de Mayence[1].
  • 1816: par arrêté royal du 23 septembre 1817, il fut nommé professeur à la Faculté de Médecine de l'Université d'État de Louvain. Il y donna les cours de matière médicale, médecine légale, diététique, clinique, thérapeutique générale et spéciale.
  • 1819 à 1820, il fut secrétaire de cette Université.
  • 1822 à 1823, de 1830 à 1831 et de 1831 à 1832, il en fut Recteur Magnifique.
  • 1838: il fut nommé le 8 février 1838 professeur à la Faculté de médecine de l'Université de Bruxelles où il enseigna jusqu'en 1845, les cours de médecine légale, de police médicale et d'histoire de la médecine.

Publications[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages scientifiques.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bibliographie Nationale, Dictionnaire des écrivains belges et catalogue de leurs publications, Bruxelles, 1892, t. II, p. 303.
  • Dr. G. Bourgeois, "Un Fumacien oublié: Charles Jacmart, Recteur Magnifique de l'Université de Louvain", dans, Nouvelle Revue de Champagne et de Brie, Largentière (Ardèche), 3e année, 1925, pp. 9 et suivantes.
  • Eugène De Seyn, Dictionnaire biographique..., Bruxelles, 1936, t. II, p. 590.
  • Maurice Dieu, Louvain pendant la Révolution belge de 1830, Louvain, 1930, p. 235.
  • Dr. Gallez, Histoire de l'Académie royale de Médecine de Belgique, Bruxelles, 1903, publié dans "Mémoires Couronnés par l'Académie de Médecine", t. XVI, 1904, pp. 226 et 234. Sa notice biographique: p. 423.
  • Léon Vanderkindere, L'Université de Bruxelles, Bruxelles, 1994, pp. 69 et 172 et annexes pp. 74 et 80.

Notes et références[modifier | modifier le code]