Charles Hutton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hutton.

Charles Hutton

Description de cette image, également commentée ci-après

Charles Hutton

Naissance
Newcastle-upon-Tyne (Angleterre)
Décès (à 85 ans)
Londres (Angleterre)
Domicile Royaume-Uni
Nationalité Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Champs Mathématiques
Institutions Académie royale militaire de Woolwich
Distinctions Médaille Copley (1778)

Charles Hutton ( - ) est un mathématicien britannique.

Hutton naît à Newcastle-upon-Tyne. Il étudie à l'école de Jesmond, tenu par Mr Ivison, membre du clergé de l'église anglicane. Il y a des raisons de penser, sur la foi de deux bulletins de salaires, que Hutton a travaillé dans une mine de charbon à Old Long Benton en 1755 et 1756. Après une promotion d'Ivison, Hutton lui succède à Jesmond, d'où il part pour Stotes Hall. Pendant qu'il enseigne le jour à Stotes Hall il étudie le soir à Newcastle. Il se marie en 1760 et commence à donner de nombreux cours particuliers à Newcastle où il a pour élève entre autres John Scott, futur Lord chancelier.

En 1764 il publie son premier article, The Schoolmasters Guide, or a Complete System of Practical Arithmetic (Le guide du maître d'école, ou un système complet d'arithmétique pratique). En 1772 apparaît un tract The Principles of Bridges (Les principes des ponts) qui lui est suggéré par la destruction du pont de Newcastle lors d'une inondation.

En 1773 il est engagé comme professeur de mathématiques à l'Académie royale militaire de Woolwich et l'année suivante il devient membre de la Royal Society. Il publie un article dans les Philosophical Transactions raffinant les calculs de Nevil Maskelyne sur l'expérience du Schiehallion -- la mesure de la densité moyenne de la Terre. À cette occasion, il est le premier à utiliser des courbes de niveaux sur une carte topographique. Cet article, qui sera réédité dans le deuxième volume de son Tracts on Mathematical and Philosophical Subjects, lui permet d'obtenir le degré docteur en droit de l'université d'Édimbourg. Il est élu secrétaire de la Royal Society en 1779 mais sa démission en 1783 sera provoquée par Joseph Banks dont le comportement vis-à-vis de la section mathématique est quelque peu autoritaire.

Il édite un petit périodique Miscellane Mathematica qui paraît uniquement pendant treize numéros et qui sera réédité en cinq volumes sous le titre The Diarian Miscellany.

Son plus volumineux travail est l'édition abrégée des Philosophical Transactions avec G. Shaw et R. Pearson. La partie mathématique et scientifique est principalement rédigé par Hutton et est complété en 1809 sous la forme de 18 volumes. Son nom apparaît pour la première fois en 1764 dans le Ladies Diary, un almanach de poèmes et de mathématiques publié de 1704 à 1871 dont il est l'éditeur de 1874 à 1817.

Il abandonne l'enseignement en 1807. Hutton reçoit la médaille Copley en 1778.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Schoolmasters Guide, or a Complete System of Practical Arithmetic, 1764
  • Tables of the Products and Powers of Numbers -- Table de produits et puissances des nombres, 1781
  • Mathematical Tables, 1785
  • Elements of Conic Sections, 1787
  • Course of Mathematics -- Cours de mathématiques, 1798
  • Mathematical and Philosophical Dictionary, 1795
  • Recreations in Mathematics and Natural Philosophy, 1803, quatre volumes, principalement traduit du français

Source[modifier | modifier le code]

(en) « Charles Hutton », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]