Charles Genuys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un architecte image illustrant français image illustrant les monuments historiques français
Cet article est une ébauche concernant un architecte français et les monuments historiques français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Charles Genuys
Fonction
Architecte en chef des monuments historiques
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Nationalité
Activité

Charles Louis Genuys est un architecte diocésain et architecte en chef des monuments historiques, né le à Paris et décédé le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Eugène Train, il débute en 1881 et restaure principalement les édifices du département de la Marne dont il devient architecte en chef en 1897, et où il restaure des églises.

Il est aussi architecte en chef du département des Ardennes et du dôme des Invalides, adjoint à l'inspection générale en 1913, puis inspecteur général en 1914, il est chargé des départements atteints par la guerre et son nom reste attaché à la reconstruction des monuments de ces régions. Professeur, puis sous-directeur de l'École nationale supérieure des arts décoratifs.

Il fut le professeur d'Hector Guimard. Son fils Paul Genuys fut aussi architecte.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1879, Paris, cimetière Montparnasse : tombe d'Urbain Le Verrier.
  • 1882, Évreux, place du général de Gaulle : fontaine monumentale
  • 1891, Asnières-sur-Seine, immeuble 14, rue Maurice-Bokanowski, (la signature, sur la façade, peut se lire : Genvys).
  • Maison de l'historien d'art Paul Vitry, 8, avenue des Sycomores, villa Montmorency, Paris.
  • 1924, Paris, Pont Cardinet : Centrale Sous-station électrique.
Dans la 11e division du cimetière du Montparnasse, tombe restaurée en 2001 de Le Verrier surmontée d’un globe sur lequel figurent les signes du zodiaque. Voir dessin préparatoire sur le site externe.

Projets ou bâtiments détruits

Liens externes[modifier | modifier le code]