Charles Gagnon (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles Gagnon (homonymie) et Gagnon.
Charles Gagnon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
Nationalité
Activités
Distinction

Charles Gagnon, né le 23 mai 1934 à Montréal, décédé le 16 avril 2003 à l'âge de 68 ans, un mois avant son 69e anniversaire, est un peintre canadien[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Artiste multidisciplinaire, Gagnon s'adonne à la peinture, à la photographie, au cinéma, au collage et à la sculpture[2]. En 1955, il quitte Montréal pour New York pour suivre des cours à la Parsons The New School for Design et à l'Université de New York. Deux ans plus tard, il obtient un Design Award à la New York School of Interior Design[3]. Influencé par l'expressionnisme abstrait, son œuvre fait appel à des signes, des symboles et des traces parsemées sur ses toiles qui ne sont pas sans rappeler les photographies de murs décrépits. De retour à Montréal en 1960, il crée des collages, des peintures et des boîtes à mi-chemin entre abstraction et figuration[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Vol nocturne #2, huile, 1957
  • November, huile, 1961
  • Pique-nique, huile, 112 × 126,9 cm, 1961
  • Painting with green, 1963
  • Autoportrait et tableau, 1968

Honneurs[modifier | modifier le code]

Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'Encyclopédie canadienne: Charles Gagnon
  2. Godmer, Gilles., Goyette, Louis, 1962-, Asselin, Olivier, 1960- et Musée d'art contemporain de Montréal. Direction de l'éducation et de la documentation., Charles Gagnon, Musée d'art contemporain de Montréal, (ISBN 2551204135 et 9782551204137, OCLC 45264612, lire en ligne)
  3. Gagnon, Charles, 1934-, Charles Gagnon, observations., Musée du Québec, (ISBN 2551189004 et 9782551189007, OCLC 39662875, lire en ligne)
  4. Marie-Ève Beaupré, « Un rare Charles Gagnon de 1961 : Pique-nique », Revue M du Musée des beaux-arts de Montréal,‎ , p. 25 (ISSN 1715-4820)

Liens externes[modifier | modifier le code]