Charles Francis Richter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charles Francis Richter
Description de cette image, également commentée ci-après
Charles Francis Richter vers 1970.
Nom de naissance Charles Francis Richter
Naissance
près de Hamilton, comté de Butler, Ohio (États-Unis)
Décès (à 85 ans)
Pasadena, Californie (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Institutions Université de Californie du Sud
Université Stanford
California Institute of Technology
Diplôme Université Stanford
California Institute of Technology

Charles Francis Richter (/ˈɹɪktəɹ/), né le près de Hamilton, dans le comté de Butler (Ohio) et mort le à Pasadena (Californie), est un sismologue et physicien américain.

Il est connu pour être le créateur du système d'évaluation qui porte son nom et utilisé pour la première fois en 1935 servant à mesurer numériquement l'intensité des tremblements de terre, l'échelle de Richter.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Francis Richter est né le près de Hamilton, dans le comté de Butler (Ohio). Comme ses parents ont divorcé, il est envoyé vivre avec son grand-père qui a déménagé avec sa famille à Los Angeles, en Californie, alors qu'il n'avait que neuf ans. Son grand-père l'envoie dans une école préparatoire associée à l'Université de Californie du Sud. Il obtient son diplôme de physique en 1920 à l'Université Stanford avant d'obtenir son doctorat en physique théorique du California Institute of Technology (Caltech)[1] en 1928. La même année, il rencontre Lillian Brand. C'est à ce moment qu'il commence à s'intéresser à la sismologie. Après l'obtention du diplôme de Caltech, on lui offre de diriger un laboratoire de sismologie à Pasadena, en Californie.

Il publie en 1935 ses travaux sur ce qui sera nommé l'échelle de Richter, qui permet d'estimer l'énergie libérée par un séisme. Avant ces travaux, la seule façon d'évaluer l'importance d'un tremblement de terre était d'utiliser l'échelle de Mercalli établie en 1902, qui se base sur les dommages aux personnes et des bâtiments. Cependant, l'échelle qu'il utilisait restait semi-empirique puisqu'elle dépendait des instruments de mesure et n'était applicable que localement. Elle a été remplacée depuis par des échelles de magnitude qui mesurent le moment sismique, c'est-à-dire l'énergie libérée par un séisme. Ces échelles sont à la fois plus précises, plus rigoureuses, et sont applicables partout dans le monde.

Charles Francis Richter a passé la plupart de sa vie professionnelle au California Institute of Technology (Caltech), devenant professeur de sismologie en 1952. Il continue la recherche et l'enseignement parallèlement avant de prendre sa retraite en 1970. Le , il meurt à Pasadena, en Californie, d'une insuffisance cardiaque congestive à l'âge de 85 ans. Son épouse Lilian Brand est née en 1899 et décédée en 1972. Il était également athée et naturiste[2].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]