Charles François Sury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles François Sury
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
MonsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Charles François Sury, est un architecte belge et professeur d'architecture à l'Académie de Mons en Hainaut de 1850 à 1854.

Il naquit à Mons le et mourut dans sa ville natale le , œuvrant sous le règne de Léopold Ier.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Sa production, néo-classique ou historiciste, a principalement marqué le paysage urbain de la ville de Mons, dont il était l'architecte communal.

Dans cette ville, Il est l'auteur :

  • du Manège de cavalerie (1853), où il fut un des premiers à avoir tiré parti du fer,
  • du Théâtre royal (1841-1843), où l'on sent une influence de Poelaert,
  • de l'Abattoir communal (1850-1854),
  • de l'ancien Tir communal,
  • du boulevard construit sur les anciennes fortifications détruites entre 1861-1865.

On ne sait encore que peu de choses de son œuvre, de sa vie, de ses origines et de sa formation.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Biographie nationale de Belgique, tome 24, 1926-1929, p. 278
  • Charles Piérard, L'introduction des matériaux industriels et un exemple d'Art nouveau à Mons (Hainaut) (1814-1914) dans Annales du 44e congrès de Huy, 1976
  • Charles Piérard, L'Académie royale des Beaux-Arts de Mons 1780-1980, Mons, 1983
  • Véronique Pittie-Colignon, Sury, Charles François dans Dictionnaire de l'architecture en Belgique de 1830 à nos jours, Anvers, Fonds Mercator, 2003, p. 525