Charles François Deponthon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles François Deponthon
Image illustrative de l'article Charles François Deponthon

Naissance
Éclaron (Haute-Marne)
Décès (à 71 ans)
Saint-Dizier(Haute-Marne)
Origine Drapeau de la France France
Arme Génie
Grade Général de division
Années de service 1794-1848
Distinctions Baron de l'Empire
Grand officier de la Légion d'honneur
Hommages nom gravé sous l'arc de triomphe de l'Étoile, 31e colonne

Charles François Deponthon, né à Éclaron (Haute-Marne) le , mort à Saint-Dizier le , est un général français de la Révolution et de l’Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

À sa sortie de l'École du génie de Metz en 1796, il rejoint l'armée d'Italie et assiste au siège de Mantoue, aux batailles de Castiglione et de Saint-Georges, aux passages de la Piave et du Tagliamento et au siège de Rome.

En 1798, il accompagne Napoléon Bonaparte en Égypte et se trouve aux prises de Malte et d'Alexandrie, est chargé des travaux du siège du Caire, et défend Alexandrie contre les Anglais.

Légionnaire à la création de l'ordre, et officier d'ordonnance de l'Empereur en 1806, Deponthon dirige, comme chef de bataillon, les sièges de Glogau, de Breslau, de Neiss, de Stralsund, et coopéra à la prise du camp retranché de Glatz.

À la suite de deux missions en Russie, Napoléon l'attache à son cabinet, et lui confie la reconnaissance des embouchures de l'Ems, du Welser et de l'Elbe. Après les campagnes de Russie et de Saxe, pendant lesquelles il commande le génie du 5e corps, Deponthon se jette dans Hambourg, où en qualité de général de brigade de son arme, il tient tête aux Russes jusqu'à la paix de 1814.

Pendant les Cent-Jours, il a la direction des travaux de défense de la capitale.

Membre du Comité des fortifications et inspecteur du génie sous la Restauration. Lieutenant-général depuis le 24 août 1838, et grand officier de la Légion d'honneur. Il a été maintenu dans le cadre d'activité en 1842 et admis à la retraite au mois de mai 1848.

Il est mort à Saint-Dizier le 25 août 1849, à la veille de ses 72 ans.

Noms gravés sous l'arc de triomphe de l'Étoile : pilier Ouest, 31e et 32e colonnes.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

« Charles François Deponthon », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, [détail de l’édition]