Charles Frédéric Louis d'Isembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Fréderic Louis Maurice, prince d'Isenbourg-Birstein
image illustrative de l’article Charles Frédéric Louis d'Isembourg

Naissance
Birstein (Drapeau du Landgraviat de Hesse-Darmstadt Landgraviat de Hesse-Darmstadt)
Décès (à 53 ans)
Birstein (Drapeau de Hesse-Cassel Hesse-Cassel)
Origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Allégeance Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse
Drapeau de l'Empire français Empire français
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1781-1813

Charles Fréderic Louis Maurice, prince d'Isenbourg-Birstein, né le à Birstein (Landgraviat de Hesse-Darmstadt), mort le à Birstein (Électorat de Hesse), est un général allemand au service de l’Empire.

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre en service en 1781, à l’école militaire de Colmar, et de 1784 à 1794, il sert dans l’armée autrichienne. Il démissionne en 1794 avec le grade de lieutenant-colonel.

En 1803, il se met au service de la Prusse et il est promu général major le 25 octobre 1802. Il passe au service de la France en 1804.

Il est nommé colonel le 1er novembre 1805, chargé de créer et de former le régiment qui porte son nom à Mayence. Il est promu général de brigade le 12 décembre 1806, et il est affecté à l’armée d’Italie. Le 9 novembre 1807, il rejoint le Corps d'observation des côtes de l'Océan, pour prendre le commandement de la 2e brigade de la 1re division du général Musnier.

Le 8 novembre 1808, il passe dans la 2e division d’infanterie du général Leval au 4e corps d’armée de l’armée d’Espagne, et le 7 mai 1809, il est autorisé à rentrer en France pour cause de maladie.

Le 23 juin 1810, il est maintenu en congé pour raison de santé. Il demande l’autorisation de démissionner, et le 8 décembre 1813, Napoléon accepte.

Il se retire dans sa principauté, où il meurt le 21 mars 1820.

Sources[modifier | modifier le code]