Charles Eugène Bertrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bertrand.
Charles Eugène Bertrand
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Abréviation en botanique
C.E.BertrandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Charles Eugène Bertrand est un paléobotaniste français, né le à Paris et mort le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études auprès du botaniste Joseph Decaisne et de l’agronome Pierre-Paul Dehérain, tous deux du Muséum national d'histoire naturelle. Il devient docteur ès sciences à Paris en 1874 avec une thèse intitulée Anatomie comparée des tiges et des feuilles chez les gnétacies et chez les conifères. Il obtient un poste de professeur de botanique à l’Université de Lille en 1878. Il dirige les Archives botaniques du nord de la France de 1881 à 1887.

Bertrand reçoit le prix Kuhlmann de la Société des sciences, de l'agriculture et des arts de Lille en 1883 puis le prix Bordin en 1875. Bertrand s’intéresse particulièrement à la formation des charbons. Il est notamment l’auteur de :

  • Traité de botanique à l'usage des aspirants au grade de licencié ès sciences naturelles et au grade d'agrégé des lycées pour les sciences naturelles (imprimerie de L. Danel, Lille, 1881), tiré des Archives botaniques du nord de la France.
  • Recherches sur les Tmésiptéridées (imprimerie de L. Danel, Lille, 1883).
  • Remarques sur le ″Lepipodendron hartcourtii″ de Witham (Travaux et mémoires des facultés de Lille, 1891).
  • Les charbons humiques et les charbons de purins (Travaux et mémoires des facultés de Lille, 1898).
  • Étude sur quelques caractéristiques de la structure des filicinées actuelles (Travaux et mémoires des facultés de Lille, 1902).
  • Les coprolithes de Bernissart (Imprimerie Polleunis & Ceuterick, Bruxelles, 1903).

Il est le père du paléobotaniste Paul Bertrand (1879-1944).

Son épouse est Marie Hugonin, fondatrice en 1883 du lycée de jeunes filles d'Amiens.

Il est inhumé au cimetière de la Madelaine à Amiens.

Source[modifier | modifier le code]

  • Allen G. Debus (dir.) (1968). World Who’s Who in Science. A Biographical Dictionary of Notable Scientists from Antiquity to the Present. Marquis-Who’s Who (Chicago) : xvi + 1855 p.
  • Notice sur les travaux scientifiques de Charles-Eugène Bertrand (1887)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

C.E.Bertrand est l’abréviation botanique standard de Charles Eugène Bertrand.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI