Charles Ehresmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un mathématicien
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Charles Ehresmann
Georges Reeb, Paul Vincensini, Charles Ehresmann.jpeg

De gauche à droite : Georges Reeb, Paul Vincensini et Charles Ehresmann en 1949 à Oberwolfach

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
AmiensVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Directeur de thèse

Charles Ehresmann est un mathématicien alsacien, né à Strasbourg le et mort à Amiens le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études de mathématiques à l'École normale supérieure de 1924 à 1927. Agrégé en 1927, il enseigne ensuite au lycée de Rabat jusqu'en 1929. Il poursuit ses recherches, à Paris, à Göttingen et à Princeton. Il soutient une thèse de docteur d'État en 1934 : Sur la topologie de certains espaces homogènes, sous la responsabilité d'Élie Cartan. Charles Ehresmann a aussi fait partie du groupe Bourbaki.

Charles Ehresmann a ensuite été chargé de recherches au Centre national de la recherche scientifique de 1934 à 1939. Il a exercé comme maître de conférences à la faculté des sciences de Strasbourg, repliée à Clermont-Ferrand pendant la Seconde Guerre mondiale, de 1939 à 1955. Il a ensuite enseigné à la Sorbonne de 1955 puis, après la création de plusieurs universités en 1969, il a été affecté à l'université Paris VII - Diderot, où il est resté jusqu'en 1975. Bien qu'ayant officiellement pris sa retraite, il a été chargé de cours à l'université de Picardie de 1975 à 1978.

Il a aussi été invité à l'étranger pour enseigner et donner des conférences, aux États-Unis (Yale, Princeton, Lawrence), au Brésil (Rio de Janeiro, São Paulo), en Argentine (Buenos Aires), au Mexique (Mexico), au Canada (Montréal) et en Inde (Bombay).

Il a dirigé entre autres les thèses de Jacques Feldbau, André Haefliger, Paulette Libermann (de), Valentin Poénaru, Georges Reeb, Wu Wen-Tsün (en).

Honoré de nombreuses distinctions françaises et étrangères, il a aussi reçu le titre de docteur honoris causa de l'université de Bologne.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Charles Ehresmann est l'auteur de deux livres :

  • Catégories et structures, Paris, Dunod, 1965
  • Algèbre, Paris, CDU, 1969

Il a aussi rédigé plusieurs cours pour les universités dans lesquelles il a travaillé.

On lui doit plus d'une centaine d'articles. La plupart d'entre eux ont été réédités dans l'ouvrage suivant par les soins de sa veuve.

Œuvres complètes et commentées, éditées par Andrée Charles-Ehresmann, Amiens, Imprimerie Evrard, 1984, 4 vol. (Ces Œuvres complètes sont en réalité des suppléments à la revue Cahiers de Topologie et Géométrie Différentielle Catégoriques (en) fondée en 1957 par Ehresmann.)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]