Charles Duret de Chevry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Duret de Chevry
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Distinctions

Charles Duret, seigneur de Chevry est un financier français, président de la Chambre des comptes puis intendant des finances, né en 1564[1][réf. à confirmer] et mort le 18 septembre 1636 à la suite d’une opération de la pierre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Le 3 avril 1604 il devient trésorier de France à Caen par provision (il est reçu à la chambre des comptes de Rouen le 1er juin 1604). Il est nommé conseiller d'État puis, le 12 septembre 1609 président de la Chambre des Comptes à Paris par provision (il est reçu le 8 janvier 1610). En 1610, il devient colonel de la milice bourgeoise de Paris (quartier Saint-Antoine)[2]. Le 8 août 1615 il est nommé intendant des finances[3]. Le 6 mars 1621 il est pourvu de la charge de greffier des ordres du roi[4]. Du 12 janvier 1634 au 18 septembre 1636 il occupe les fonctions de contrôleur général des finances.

Famille[modifier | modifier le code]

Charles Duret est le fils de Louis Duret (né en 1527, mort à Paris en 1586), médecin ordinaire du roi, docteur régent en la faculté de médecine de Paris et de Jeanne Richer. Il est le frère de Jean Duret (1563-1629), premier médecin des rois Charles IX et Henri III.

Le 23 novembre 1609[réf. souhaitée], Charles Duret épouse par contrat Élisabeth Dolu[5] ou Dolet[6], veuve de Jean de Vienne, contrôleur général des finances et président aux Comptes, morte le 4 août 1610. En 1613, il se remarie avec Françoise Rémy d’où naissent trois fils dont l’aîné est Charles II Duret de Chevry (1614-1700) qui lui succède à la chambre des comptes[7].

Propriétés[modifier | modifier le code]

Le 5 septembre 1605 il acquiert le domaine de Chevry[8]. Le 5 janvier 1609 il achète à Jean du Maitz l’hôtel de Marle pour 18 000 livres[9]. Le 11 février 1633 le cardinal de Richelieu lui donne un terrain dans la grand rue de la ville de Richelieu où sera bâti un hôtel construit par l’entrepreneur Jean Barbet[10]. Le 6 octobre 1634 il achète à Le Barbier et Desportes un terrain de 1025 toises faisant face sur la rue Neuve des Petits-Champs. En avril 1635, il achète une parcelle du fief de la Grange-Batelière et passe un marché pour la construction en deux ans d’un hôtel[11], l'actuel hôtel Tubeuf[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]