Charles Durand (cuisinier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles Durand et Durand.
Charles Durand
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Charles Durand, né le [1] à Alès (Gard), et mort le , à Nîmes, est un cuisinier et gastronome célèbre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il vécut principalement à Nîmes, jusqu'au début du XIXe siècle.

À 13 ans, il commença sa carrière de cuisinier au service de l’évêque d’Alais, Cortois de Ballore. Il partit ensuite exercer son art dans diverses régions, à l'âge de 20 ans, puis revint à Alès, où il ouvrit un restaurant à son nom, pour s'établir enfin à Nîmes.

En 1830, il fit paraître Le Cuisinier Durand, ouvrage qui constitue un des premiers livres de cuisine régionale dans l'histoire de la cuisine française, plusieurs fois réédité et constamment plagié[2].

Charles Durand est surnommé le « Carême de la cuisine provençale ».

Il s'est fait l'apôtre de la cuisine provençale et des cuisines du terroir méconnues en dehors du cru. Il fit connaître à Paris une spécialité nîmoise : la brandade de morue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Charles Durand (1766-1854) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 26 septembre 2016)
  2. Rolande Bonnain-Dulon, Jacques Cloarec, Françoise Dubost, Ruralités contemporaines. Patrimoine, innovation et développement durable, Éditions L'Harmattan, , p. 37.

Liens externes[modifier | modifier le code]