Charles Dumont (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Charles Dumont (compositeur))
Charles Dumont
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (92 ans)
Cahors (Drapeau de la France France)
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Charles Dumont, né le [1] à Cahors, est un auteur-compositeur-interprète français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'un sympathisant communiste travaillant chez Latécoère à Toulouse où il habite dans le quartier de la Côte Pavée.

Jusqu'aux années 1960, il compose, parfois sous des pseudonymes, pour Dalida, Gloria Lasso, Luis Mariano ou Tino Rossi. C'est alors qu'il développe une collaboration fidèle avec le parolier Michel Vaucaire. Ensemble, ils écrivent en 1956 Non, je ne regrette rien enregistré le par Édith Piaf, puis Mon Dieu en 1960. S'ensuit une large contribution au répertoire de la chanteuse : quarante et un titres, des Flonflons du Bal à Mon Dieu en passant par Les Amants que Piaf et Dumont écrivent et chantent conjointement en 1962. En 1963, il compose pour elle Je m'en remets à toi, sur des paroles de Jacques Brel ; la chanteuse décède avant d'avoir pu l'enregistrer. Charles Dumont l'enregistre en 1964[2]. Il l'intégrera en 2007, dans le spectacle Piaf, je t'aime, interprété à l'Olympia par la chanteuse Marie Orlandi.

Dumont compose également pour la télévision, Michel Vaillant en 1967, et le cinéma, Trafic de Jacques Tati en 1971. Cette même année, il rencontre la chanteuse américaine Barbra Streisand, qui reprend Le Mur et en fait un tube sous le titre I've Been Here.

Charles Dumont démarre dans les années 1970 une carrière plus personnelle et interprète lui-même ses compositions où l'amour et les femmes tiennent une place de choix : ses titres Une chanson (1976) et Les amours impossibles (1978) sont disques d'or. Autres chansons connues dans le même thème : Toi la femme mariée et La Cigarette après L'Amour.

L'Académie française lui décerne le prix Henry-Jousselin en 1987 pour l'ensemble de ses chansons.

Les et , Charles Dumont fête ses cinquante ans de carrière au Bataclan à Paris.

Charles Dumont rencontre en 2005 les arrangeurs et producteurs Jean Lahcène et Lionel Ducos, avec lesquels il réalise trois albums : Passionnément, Je t'invite et Les Incontournables, sortis chez Socadisc. Lionel Ducos réalisera un vidéo-clip extrait de l'album Je t'invite.

Depuis 2005, il a donné quatre concerts à l'Olympia, titrés Je suis venu te dire au revoir et produits par Michel Habert pour MHO.

En 2010, Charles Dumont fait partie de la tournée Âge tendre et têtes de bois (cinquième saison), au côté notamment de Michèle Torr, Sheila, Hervé Vilard, Georgette Lemaire et Alain Turban.

En 2018, il travaille avec l'orchestre philharmonique de Besançon dirigé par Pascal Vuillemin à la préparation de deux concerts au Grand Kursaal de Besançon les et . Il programme parallèlement un concert à Bobino.

En 2019, il donne le récital La Tour Eiffel en musique - Chantez !, au salon Gustave Eiffel de la Tour Eiffel, les et , à l'occasion de la sortie de son dernier album L'Âme sœur, accompagné par le musicien et arrangeur Frédéric Andrews.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1964 : À faire l'amour sans amour
  • 1972 : Intimité
  • 1973 : Une femme
  • 1974 : Concerto pour une chanson (Il n'est pas mort l'amour)
  • 1975 : L'Or du temps
  • 1976 : Elle ; Une Chanson
  • 1977 : Lettre à une inconnue
  • 1978 : Les Amours impossibles
  • 1979 : Ça nous ressemble
  • 1980 : Un homme tout simplement
  • 1981 : Les Chansons d'amour
  • 1982 : Aime-moi
  • 1983 : Souviens-toi... un jour à Édith Piaf
  • 1984 : Passion
  • 1985 : Volupté
  • 1987 : Libre
  • 1988 : Le Bout du monde
  • 1991 : Elle et lui
  • 1992 : Charles Dumont (double album)
  • 1996 : Paris, je t'aime
  • 2003 : De Piaf à Dumont: Les Mots d'amour
  • 2005 : Passionnément
  • 2009 : Je t'invite
  • 2010 : Ta cigarette après l'amour
  • 2012 : Toute ma vie (réenregistrements)
  • 2019 : L'Âme soeur

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1979 : À l'Olympia (Enregistrement public)
  • 1996 : Chansons pour l'Olympia

Bandes originales[modifier | modifier le code]

  • 1956 : Guitare flamenco, Mon cœur, Gitane interprétées par Dalida
  • 1959 : Pantaleon interprétée par Annie Cordy, Le guerillero interprété par Luis Mariano
  • 1960 : Non, je ne regrette rien, La ville inconnue, les mots d'amour interprétées par Édith Piaf.
  • 1961 : Les Amants, La fille qui pleurait dans la rue, C'est peut-être ça, Mon vieux Lucien, La belle histoire d'amour, Mon Dieu, T'es l'homme qu'il me faut, Les flons flons du bal, Marie trottoir, Dans leur baiser, Toujours aimer, Le billard électrique, Carmen's story, Faut pas qu'il se figure, Qu'il était triste cet anglais, Polichinelle, Toi, tu l'entends pas, Ça fait drôle, On cherche un auguste, Fallait-il, Une valse interprétées par Édith Piaf, Notre amour est en grève interprété par Bourvil
  • 1962 : Le diable de la Bastille interprétée par Édith Piaf - Je ne sais vraiment plus, Les rues de mon quartier, La rigolade interprétées par Charles Dumont
  • 1964 : La propriétaire interprétée par Juliette Gréco
  • 1966 : Le mur interprétée par Barbara Streisand
  • 1967 : Les Aventures de Michel Vaillant, feuilleton réalisé par Charles Bretoneiche
  • 1968 : Gorri le diable, créé par Jacques Celhay, Rodolphe-Maurice Arlaud, et Jean Faurez
  • 1971 : Trafic musique du film réalisé par Jacques Tati
  • 1974 : Parade musique du film réalisé par Jacques Tati

Publications[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Wapos Bay : The Series - It Came From Out There, de Dennis Jackson : le français

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]