Charles Dreyfus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Dreyfus
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Charles Dreyfus est un artiste performer et historien de l'art, né à Suresnes en 1947. Il vit et travaille à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Dreyfus rencontre en 1972 Jean Dupuy. À partir de cette date il entame une série de séjours à New York, au cours desquels il fréquente les protagonistes de tous les mouvements de l'avant-garde new-yorkaise et notamment Fluxus. En 1974 il participe avec Ben au Concert Fluxus durant le Festival d'Automne et à l'exposition Fluxus au MAM de la Ville de Paris. En 1978 paraît sa première publication poétique et il devient en 1985 le rédacteur de Kanal Magazine. En 1994 il participe à la rédaction du chapitre consacré à Fluxus du catalogue de l'exposition Hors Limites du Centre Georges Pompidou ainsi qu'à plusieurs expositions durant les années 1990 : Biennale de Venise (1990), Galerie Lara Vincy (1991) et Kunsthalle de Düsseldorf (2000). Il a collaboré avec des artistes aussi variés que George Maciunas, Dick Higgins, Ben, Michel Giroud, Richard Piegza, Julien Blaine ou Jean Dupuy.

En 1997, Charles Dreyfus cosigne, avec Marc Questin, Henri-Jean Enu, Florence Roqueplo et Xavier de la Salle, la Résolution constitutive de la 11e internationale surmoderniste, texte manifeste publié dans la revue Inter : art actuel. Le collectif y dénonce la domination culturelle de l'Occident, présentée comme une « prédation » menant à l'absence d'invention artistique, remplacée par la « répétition de reproductions formelles venues d'ailleurs ». Au terme de sa tribune, il exprime le souhait d'une « dégénérescence accélérée de l'Occident » qu'il estime par ailleurs « indispensable à la naissance de la Culture »[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Dreyfus, Henri Enu, Florence Roqueplo, Marc Questin & Xavier de la Salle, « Résolution constitutive de la 11e internationale surmoderniste » in Inter : art actuel, n° 68, 1997, p. 30 (télécharger l'article au format PDF).

Liens externes[modifier | modifier le code]