Charles Dehoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 9 juillet 2018 à 08:29 et modifiée en dernier par DSisyphBot (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Charles Dehoy
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Lieux de travail

Charles Dehoy, né à Bruxelles en 1872 et mort à Bruxelles en 1940, est un artiste peintre belge qui a peint principalement des paysages.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Dehoy, peintre autodidacte, ayant son domicile et atelier au 13, rue Veydt à Bruxelles, se consacre à la représentation de paysages, qu'il expose dans les salons. D'abord influencé par l'impressionnisme et le luminisme, il se montre bientôt sensible aux travaux des Fauves, de la même manière que certains contemporains, tel Rik Wouters. C'est notamment par l'intermédiaire de Ferdinand Schirren, dont il fait connaissance au retour d'un voyage dans le Midi de la France, qu'il modifie sa pratique. Il participe alors à ce mouvement que l'on va par la suite qualifier de fauvisme brabançon. Il adopte une méthode introduisant dans ses compositions de grands aplats de couleur, qui restituent au mieux les jeux de lumière. Le déclenchement de la Première Guerre mondiale, cependant, va interrompre l'ascension de ce mouvement artistique.

Une rétrospective lui a été consacrée en 1941, à la galerie Apollo.

Il existe de lui un portrait par Lismonde[1]

Dans les collections muséales[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Serge Goyens de Heusch, Lismonde. Catalogue raisonné, 2014 (CD Rom).

Liens externes[modifier | modifier le code]