Charles Dance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Dance
Description de cette image, également commentée ci-après

Charles Dance au London Film and Comic Con en 2012.

Nom de naissance Walter Charles Dance
Naissance (69 ans)
Redditch (Worcestershire, Angleterre)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur, réalisateur, scénariste
Films notables Sur la route de Nairobi
Alien³
Last Action Hero
Gosford Park
Imitation Game
Séries notables Le Joyau de la couronne
La Maison d'Âpre-Vent (en)
Game of Thrones

Charles Dance, né Walter Charles Dance le à Redditch est un acteur, réalisateur et scénariste britannique.

Membre de la Royal Shakespeare Company dans les années 1970, il se fait connaitre en 1984 pour son rôle dans la mini-série Le Joyau de la couronne qui lui vaut une nomination au BAFTA du meilleur acteur. Il participe aux films Sur la route de Nairobi en 1987, Alien³ en 1992, Last Action Hero en 1993, et Gosford Park en 2001. Il reçoit plusieurs récompenses pour son rôle dans la mini-série La Maison d'Âpre-Vent (en) en 2005. De 2011 à 2015, il incarne Tywin Lannister dans la série à succès Game of Thrones. En parallèle, il participe à plusieurs blockbusters : Underworld : Nouvelle Ère en 2012, Dracula Untold et Imitation Game en 2014, et Docteur Frankenstein en 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Charles Dance est né le à Redditch, dans le Worcestershire en Angleterre[1]. Sa mère, Eleanor "Nell" Perks, est une cuisinière, et son père, Walter Dance, un ingénieur. Ce dernier meurt d'un ulcère alors que Charles n'est âgé que de 4 ans. Eleanor se remarie alors avec son locataire, Edward, pour donner plus de sécurité à Charles et son frère aîné Michael[2],[3],[4].

Il grandit à Plymouth, dans le Devon, et va à l'école pour garçons Widey Technical School. Il suit ensuite des études pour devenir graphiste au Plymouth College of Art (en) puis à l'université De Montfort à Leicester, dans le Leicestershire[4],[5],[6]. Mais à la moitié de ses études, écoutant les souvenirs de deux anciens acteurs qui tiennent un pub dans le quartier, il décide de se lancer dans une carrière d'acteur[6],[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

Au milieu des année 1970, il rejoint la prestigieuse Royal Shakespeare Company de Londres. Il joue dans une douzaine de pièces de William Shakespeare dont les classiques tels que Hamlet ou Richard III[1],[8],[9]. En 1974, il fait ses premiers pas à la télévision dans un épisode de la série The Inheritors. Il enchaine avec Father Brown (en) la même année, Edward the King en 1975 et Raffles (en) en 1977. En 1981, il débute au cinéma en obtenant un petit rôle d'assassin dans le film Rien que pour vos yeux de John Glen, face à Roger Moore en James Bond[10].

En 1984, il se fait remarquer dans le rôle du sergent Guy Perron dans la mini-série d'ITV, Le Joyau de la couronne[8]. Il se voit même nominé au British Academy Television Award du meilleur acteur l'année suivante mais la récompense va à un autre acteur du même programme, Tim Pigott-Smith[11]. En 1989, il retrouve l'univers de James Bond en jouant le rôle de l'écrivain Ian Fleming dans le téléfilm Goldeneye de Don Boyd (en). L'année suivante, il incarne le rôle titre du téléfilm Le Fantôme de l'Opéra de Tony Richardson.

Au cinéma, il joue le mari de Meryl Streep dans Plenty de Fred Schepisi en 1985, donne la réplique à Greta Scacchi dans Sur la route de Nairobi de Michael Radford en 1987, et incarne le réalisateur D. W. Griffith dans Good Morning, Babylon des frères Taviani la même année[6],[12]. Puis, il joue le médecin du pénitencier dans Alien³ de David Fincher face à Sigourney Weaver en 1992, l'ennemi d'Arnold Schwarzenegger dans Last Action Hero de John McTiernan en 1993, et un mari violent dans Lune rouge de John Bailey en 1994[1].

En 2001, il fait partie de la distribution quatre étoiles du film Gosford Park de Robert Altman[12]. Le film et son casting reçoivent de nombreux prix, dont l'Oscar du meilleur scénario original. Il joue aux côtés de Sacha Baron Cohen dans Ali G de Mark Mylod (en) en 2002 et dans Scoop de Woody Allen en 2006. Il apparait également dans des films français : Swimming Pool de François Ozon en 2003 et Désaccord parfait d'Antoine de Caunes en 2006.

En 2004, il écrit et réalise son premier film, Les Dames de Cornouailles, dans lequel joue les actrices britanniques Judi Dench et Maggie Smith[7].

En 2005, il s'illustre dans le rôle de Mr Tulkinghorn dans la mini-série de la BBC, La Maison d'Âpre-Vent (en) (Bleak House), adaptée du roman éponyme de Charles Dickens. Il gagne un Broadcasting Press Guild Award du meilleur acteur, et se voit nominé meilleur acteur aux Primetime Emmy Awards, aux Royal Television Society Awards et aux Satellite Awards. Il apparait dans plusieurs séries britanniques : Miss Marple en 2006, Merlin et Trinity en 2009[1],[12].

Le , Charles Dances est fait officier de l'ordre de l'Empire britannique (OBE) par la Reine Élisabeth II[13].

De 2011 à 2015, il connait un succès international dans la série américaine Game of Thrones, adaptation de la saga littéraire Le Trône de fer de George R. R. Martin. Pendant quatre saisons, il incarne l'impitoyable Tywin Lannister, patriarche de la famille Lannister[1]. En parallèle, il apparait dans diverses grosses productions cinématographiques : il joue un vampire dans Underworld : Nouvelle Ère de Måns Mårlind et Björn Stein en 2012 puis dans Dracula Untold de Gary Shore (en) en 2014 face à Luke Evans. Cette même année, il incarne le commandant Alastair Denniston aux côtés de Benedict Cumberbatch et Keira Knightley dans Imitation Game de Morten Tyldum.

En 2015, il enchaine les films : Michiel de Ruyter de Roel Reiné, La Femme au tableau de Simon Curtis avec Helen Mirren, Enfant 44 de Daniel Espinosa (en) avec Tom Hardy et Gary Oldman, et Docteur Frankenstein de Paul McGuigan aux côtés de James McAvoy et Daniel Radcliffe. À la télévision, il joue dans les mini-séries Childhood's End puis And Then There Were None, adaptée du roman Dix petits nègres d'Agatha Christie. Il donne également sa voix à un personnage du jeu vidéo The Witcher 3: Wild Hunt[14].

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

Charles Dance a joué dans de nombreuses pièces de théâtre[15],[16].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Prochainement

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations ci-dessous sont issues de la page Distinctions sur l'Internet Movie Database[25].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie Catégorie Œuvre
1994 Paris Film Festival Meilleur acteur Kabloonak
2002 Critics' Choice Movie Awards Meilleure distribution Gosford Park
Florida Film Critics Circle Awards Meilleure distribution
Online Film Critics Society Awards Meilleure distribution
Satellite Awards Meilleure distribution
Screen Actors Guild Awards Meilleure distribution
2005 Festival international du film de Palm Springs Lifetime Achievement Award -
2006 Broadcasting Press Guild Awards Meilleur acteur La Maison d'Âpre-Vent (en)
2015 Festival international du film de Palm Springs Meilleure distribution Imitation Game

Nominations[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie Catégorie Œuvre
1985 British Academy Television Awards Meilleur acteur Le Joyau de la couronne
2001 Awards Circuit Community Awards Meilleure distribution Gosford Park
2002 Phoenix Film Critics Society Awards Meilleure distribution
2006 Primetime Emmy Awards Meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm La Maison d'Âpre-Vent (en)
Online Film & Television Association Awards Meilleur acteur dans un téléfilm ou une mini-série
Royal Television Society Awards Meilleur acteur
Satellite Awards Meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm
2014 Australian Film Critics Association Awards Meilleur acteur dans un second rôle Patrick (en)
San Diego Film Critics Society Awards Meilleure distribution Imitation Game
Online Film & Television Association Awards Meilleur acteur Game of Thrones
Screen Actors Guild Awards Meilleure distribution pour une série télévisée dramatique
2015 Screen Actors Guild Awards Meilleure distribution Imitation Game
Meilleure distribution pour une série télévisée dramatique Game of Thrones

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Biographie de Charles Dance », sur Allociné (consulté le 8 janvier 2016).
  2. (en) Anna Pukas, « Dad-to-be Charles Dance is now merry », sur le site de l'Express,‎ (consulté le 8 janvier 2016).
  3. (en) Europa Publications, The International Who's Who 2004, vol. 67, Psychology Press,‎ , 1888 p. (ISBN 1857432177, lire en ligne).
  4. a et b (en) Damien Buckland, « Collection Editions: A Game of Thrones: An Inside Guide to the Hit Show », Lulu Press,‎ (ISBN 1326097911).
  5. (en) « Anciens élèves », sur le site de l'université De Montfort (consulté le 8 janvier 2016).
  6. a, b et c (en) « Biographie de Charles Dance », sur le site du New York Times (consulté le 8 janvier 2016).
  7. a et b (en) « Charles Dance: Lord of the dance », sur chesterchronicle.co.uk,‎ (consulté le 8 janvier 2016).
  8. a et b (en) Celia Walden, « Charles Dance: "Actors can't retire. Who would play the old wrinkly people?" », sur le site du Telegraph,‎ (consulté le 8 janvier 2016).
  9. (en) Daniel D’Addario, « Charles Dance on Benedict Cumberbatch and Playing Tywin Lannister », sur le site du Time,‎ (consulté le 9 janvier 2016).
  10. (en) Brigid Brown, « Where Game of Thrones Stars Got Their Starts », sur le site de BBC America,‎ (consulté le 8 janvier 2016).
  11. (en) « Television - Actor in 1985 », sur le site des BAFTA (consulté le 8 janvier 2016).
  12. a, b et c (en) « As he embarks on a major new TV series, Charles Dance delights in another new role », sur le site du Daily Mail,‎ (consulté le 9 janvier 2016).
  13. (en) « Nervous Charles Dance collects OBE », sur le site de l'Evening Standard,‎ (consulté le 9 janvier 2016).
  14. (en) Will Fulton, « Charles Dance, a.k.a. Tywin Lannister, on his first video game performance for The Witcher 3 », sur digitaltrends.com,‎ (consulté le 10 janvier 2016).
  15. (en) « CV Charles Dance », sur charlesdance.co.uk (consulté le 10 janvier 2016).
  16. (en) « Collection Théâtre - Charles Dance », sur le site de l'université de Bristol (consulté le 10 janvier 2016).
  17. « Doublage Ali G », sur allodoublage.com (consulté le 8 janvier 2016).
  18. « Doublage Le Sang des Templiers », sur allodoublage.com (consulté le 8 janvier 2016).
  19. « Doublage Game of Thrones », sur doublagefrancophone.lebonforum.com (consulté le 9 janvier 2016).
  20. « Doublage Underworld : Nouvelle Ère », sur allodoublage.com (consulté le 8 janvier 2016).
  21. a et b « Comédiens ayant doublé Charles Dance en France », sur rsdoublage.com (consulté le 8 janvier 2016).
  22. a, b, c, d, e et f « Doublage Charles Dance », sur doublagefrancophone.lebonforum.com (consulté le 9 janvier 2016).
  23. « Doublage Alien 3 », sur allodoublage.com (consulté le 8 janvier 2016).
  24. « Doublage Rebecca », sur doublagefrancophone.lebonforum.com (consulté le 9 janvier 2016).
  25. (en) « Distinctions de Charles Dance », sur IMDb (consulté le 8 janvier 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :