Charles Chalmont de Saint-Ruth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marquis de Saint-Ruth
Charles Chalmont
Titre marquis de Saint-Ruth
Prédécesseur Baron de Tirconnell
Successeur Baron de Lucan
Grade militaire général des armées de Louis XIV,
général de l'armée Jacobite en Irlande
Années de service Annecy, Savoie France - Bataille d'Aughrim, Connaught, Irlande
Commandement Ginkel
MacKay
Conflits Bataille de Staffarda,
Rébellion jacobite,
Bataille d'Aughrim
Biographie
Nom de naissance Charles Chalmont
Décès 12 juillet 1691
Aughrim
enterré, à Loughrea, Comté de Galway

Charles Chalmont, marquis de Saint-Ruth, fut un général français, commandant des troupes de Louis XIV, qui se battit en Irlande aux côtés des Jacobites durant la Rébellion jacobite.

En Savoie[modifier | modifier le code]

Charles Chalmont, marquis de Saint-Ruth, commanda, en 1690 le siège d'Annecy et contribua, entre autres, à la victoire de Staffarda, alors que le Duché de Savoie était en guerre avec le Royaume de France.

Limerick[modifier | modifier le code]

Il accompagna le chevalier de Tessé en qualité de Maréchal de Champ, avec des nouvelles provisions de guerre et de bouche, partant de la ville de Brest pour accoster à la ville de Limerick le 20 février 1691.

Athlone[modifier | modifier le code]

Le Général ayant mis ces villes de Galway, de Sligo, d'Athlone, et de Limerick, en état de défense, à l'ouest de la rivière Shannon, il quitta avec ses troupes, la garnison, de Limerick, et il continua sa route vers la ville d'Athlone, Westmeath.

Siège d'Athlone[modifier | modifier le code]

Après des longues semaines de sièges par les soldats de Guillaume III d'Angleterre de la ville Athlone, la défense a cédé le 10 juillet 1691. Le comte de Tyrconnell conseilla à M. de St. Ruth de faire raser les fortifications des Irlandais et y faire avancer l'armée qui aurait disputé à l'ennemi le passage du pont, et par ce moyen aurait arrêté ses conquêtes. Cet avis ayant été négligé par Saint-Ruth, Guillaume III eut le temps de faire dresser des batteries contre l'Athlone occupé par les jacobites royalistes irlandaises, et l'armée d'Orange de Guillaume III ayant passé le fleuve Shannon par une gué en présence de Saint Ruth, qui se tenait à quelques centaines de mètres de là, on donna l'assaut général le 10 juillet. Plus de mille royalistes y perdirent la vie et trois cents furent faits prisonniers.

Vers Aughrim[modifier | modifier le code]

L'armée royale à Jacques II marcha après la prise d'Athlone, jusqu'à la ville de Ballinasloe, où elle séjourna le lendemain: Ce fut ici que le compte de Tirconnel se démit du commandement; Il en chargea le Marquis de Saint-Ruth. Le Général Marquis de Saint-Ruth fit marcher l'armée le lendemain, ayant passé le fleuve Suck. Ils se sont préparés après la messe des soldats catholiques royalistes de Jacques II. La bataille d'Aughrim[1] commença à 13:00 environ avec vivacité, et elle dura jusqu'à la nuit. L'infanterie royale fit des prodiges de valeur, elle poussa trois fois celle des ennemis jusqu'à leur canons. On prétend qu'à la troisième fois le Général Saint Ruth en fut si content, qu'il jeta en l'air son chapeau pour exprimer sa joie, mais les choses changèrent bientôt de face par la mort du Marquis de Saint Ruth, qui fut tué par un boulet de canon égaré, d'un canonnier de Guillaume III.

Notes et références[modifier | modifier le code]

A Lille (59) une caserne porte le nom Quartier Charles de Saint Ruth. (Rue de la porte d'Ypres)