Charles Bowden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bowden.
Charles Bowden
Naissance
Joliet
Décès (à 69 ans)
Las Cruces
Activité principale
journaliste, écrivain
Distinctions
Prix de la publication Infinity Award, Lannan Literary Awards
Auteur
Langue d’écriture anglais américain, anglais
Genres
essai, littérature non-fictionnelle

Charles Clyde Bowden, né le à Joliet et mort le (à 69 ans) à Las Cruces, est un journaliste et écrivain américain[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Impact of Energy Development on Water Resources in Arid Lands: Literature Review and Annotated Bibliography, 1975
  • Killing the Hidden Waters, 1977
  • Street Signs Chicago: Neighborhood and Other Illusions of Big City Life, avec Lew Kreinberg, phot. de Richard Younker, 1981
  • Blue Desert', 1986
  • Frog Mountain Blues, phot. de Jack W. Dykinga, 1987
  • Trust Me: Charles Keating and the Missing Billions, avec Michael Binstein, 1988
  • Mezcal, 1988
  • Red Line, 1989
  • Desierto: Memories of the Future, 1991
  • The Sonoran Desert, phot. de Jack W. Dykinga, 1992
  • The Secret Forest, phot. de Jack W. Dykinga, 1993
  • Seasons of the Coyote: the Legend and Lore of an American Icon, 1994
  • Frog Mountain Blues, phot. de Jack W. Dykinga, 1994
  • Blood Orchid: An Unnatural History of America, 1995[3]
- traduit sous le titre Orchidée de sang. Une histoire pas naturelle de l'Amérique par Bernard Cohen, Paris, Albin Michel, coll. « Littérature étrangère », 2013, 360 p. (ISBN 978-2-226-24510-6)
  • Chihuahua: Pictures From the Edge, phot. de Virgil Hancock, 1996
  • Stone Canyons of the Colorado Plateau, phot. de Jack W. Dykinga, 1996
  • The Sierra Pinacate, avec Julian D. Hayden & Bernard L. Fontana, phot. de Jack Dykinga, 1998
  • Juárez: The Laboratory of our Future, preface by Noam Chomsky; afterword by Eduardo Galeano (1998) - prix de la publication Infinity Award 1999
  • Torch Song, 1999
  • Paul Dickerson, 1961-1997, 2000
  • Eugene Richards, 2001
- traduit sous le titre Eugene Richards par Erol Ok, London, UK, Phaidon Press Ltd, 2001, 125 p. (ISBN 0-7148-9160-6)
  • Down by the River: Drugs, Money, Murder, and Family, 2002
  • Blues for Cannibals, 2002
- traduit sous le titre Du blues pour les cannibales. Une histoire pas naturelle de l'Amérique, Tome II par Bernard Cohen, Paris, Albin Michel, coll. « Littérature étrangère », 2015, 432 p. (ISBN 978-2-226-31240-2)
  • Killing the Hidden Waters, 2003
  • A Shadow in the City : Confessions of an Undercover Drug Warrior, 2005
  • Inferno, phot. de Michael P. Berman, 2006
  • Exodus/Éxodo, phot. de Julián Cardona, 2008
  • Some of the Dead are Still Breathing: Living in the Future, 2009
  • Murder City: Ciudad Juarez and the Global Economy's New Killing Fields, 2010[4]
  • Dreamland: The Way Out of Juarez, ill. d’Alice Leora Briggs, 2010
  • El Sicario: The Autobiography of a Mexican Assassin, avec Molly Molloy, 2011
  • Dead When I Got Here: Asylum from the madness, 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ed Vulliamy, « Charles Bowden », sur The Guardian, (consulté le 28 juillet 2015)
  2. Louis Mallié, « Décès de Charles Bowden, écrivain et journaliste de premier ordre », sur actualitte.com, (consulté le 28 juillet 2015)
  3. William Kittredge, « 'Blood Orchid: An Unnatural History of America' by Charles Bowden », sur Los Angeles Times, (consulté le 28 juillet 2015)
  4. François Forestier, « La boîte à bouquins de Forestier: l’enfer sur Terre », sur Bibliobs, (consulté le 28 juillet 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]