Charles Baldwin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Baldwin
Naissance
Drapeau des États-Unis Boston
Décès
Drapeau du Japon Kobe
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession
Enseignant
Conseiller étranger au Japon

Charles Henry Baldwin (1834-1896) est un marin et enseignant américain qui fut conseiller étranger au Japon durant l'ère Meiji.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il navigue dans sa jeunesse à bord d'un navire marchand puis entre dans la marine à 17 ans. Lorsque la guerre de Sécession éclate en 1861, il combat au front. Il retourne ensuite sur les mers et devient capitaine de la frégate américaine Oneida (en) stationnée au Japon. Il tombe très vite sous le charme de ce pays et démissionne de la marine pour s'installer à Yokohama.

En 1862, il fonde sa propre entreprise, Baldwin & Co, qu'il gère jusqu'en 1867 avant de rejoindre un an plus tard la compagnie Lehmann, Hartmann & Co qui vient de s'installer à Osaka. L'année suivante, il ouvre une école privée dans cette ville et enseigne la cartographie, la navigation, l'arithmétique, et l'anglais. En 1870, une école de langue est établie à Kyoto et Charles Baldwin est embauché par le ministère de l'Éducation japonais, en tant que conseiller étranger, pour y enseigner du au et le contrat est prolongé jusqu'au .

En 1875, l'école Dōshisha (future université Dōshisha) est fondée à Kyoto. Baldwin commence à y enseigner également avant de travailler dans un lycée de la ville. Ses contrats vont du au et du au . En plus de l'anglais, il enseigne aussi l'arithmétique et l'astronomie.

À la fin de son engagement en 1886, il retourne aux activités commerciales et dirige sa boutique jusqu'en 1889 quand il redevient enseignant au collège de l'Est de Hongan-ji. En 1893, il quitte Kyoto et est employé pendant une courte période comme professeur d'anglais aux lycées de Kōchi et de Kumamoto. Il meurt le à Kobe et est enterré au cimetière étranger de Kasugano.

Liens externes[modifier | modifier le code]