Charles-Zachée-Joseph Varlet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Varlet.
Charles-Zachée-Joseph Varlet
Fonctions
Député
Membre du Conseil des Anciens
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
HesdinVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Activité

Charles-Zachée-Joseph Varlet était un militaire et homme politique français né à Saint-Omer le et mort à Hesdin le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Ingénieur militaire de carrière, Varlet est lieutenant-colonel du génie avant la Révolution.

Celle-ci lui permet de se lancer dans une carrière politique. Il parvient ainsi à se faire élire maire d'Hesdin. En 1791, il est élu suppléant à la Législative.

En septembre 1792, il est élu premier suppléant à la Convention nationale pour le département du Pas-de-Calais. Robespierre, premier élu, ayant décidé d'opter pour Paris, Varlet est aussitôt amené à siéger. Il démissionne alors de ses fonctions municipales.

À l'Assemblée, Varlet se rallie aux Girondins et se montre très modéré. Lors du procès du roi, il vote pour la réclusion et le bannissement jusqu'à la paix.

Il est ensuite nommé commissaire dans le département du Nord. Son action y est jugée contre-révolutionnaire et il est dénoncé comme royaliste par Duhem et Augustin Robespierre. Parce qu'il aurait perdu la confiance du peuple, la Société républicaine d'Arras demande à la Convention de le décréter d'accusation.

Comme soixante-quatorze de ses collègues, il proteste contre les Journées du 31 mai et du 2 juin 1793 qui ont marqué la chute de la Gironde. Il est décrété d'arrestation le 30 octobre 1793 et emprisonné avec les autres Girondins protestataires. Il reste enfermé plus d'un an avant d'être réintégré avec ses collègues en frimaire an III.

Il ne fait plus parler de lui jusqu'à la fin de la législature.

Sous le Directoire, Varlet est réélu député au Conseil des Anciens. Il y siège deux ans, n'intervenant que pour faire ratifier un traité signé avec le duc de Wurtemberg.

Son mandat prend fin en 1797, date à laquelle il se retire de la vie politique.

Il meurt à 77 ans en 1811.

Source[modifier | modifier le code]