Charles-Michel Geoffroy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charles-Michel Geoffroy, dit Geoffroy fils, né à Joinville le 2 juillet 1819 et mort le 24 mars 1882 à Passy, est un graveur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du graveur Jean Geoffroy, élève de Raymond Monvoisin, il entre à l’École des beaux-arts de Paris le 2 avril 1835. Une partie de sa production est dévolue à la gravure d'interprétation d'œuvres d'après des artistes contemporains ou plus anciens.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Lecture du roman, d’après Díaz, 1848
  • Femme d’Algérie, 1848 
  • Communiantes, d’après Lanfant de Metz, 1857 
  • La Sortie de l’église, d’après Lanfant de Metz
  • Le Lion de Sennaar
  • La Vierge d’après Raphaël, 1861 
  • Médée, d’après Eugène Delacroix
  • Le Paradis chinois, d’après Geoffroy 
  • Portrait de M. Tisserand, d’après Hippolyte Lazerges
  • Madeleine, d’après Moreau, 1863
  • Pépita, d’après Moreau 
  • La Sainte Famille de François Ier, d’après le tableau de Raphaël conservé au musée du Louvre, 1864 
  • Révélation, d’après Charles Chaplin, 1865 
  • Méditation, d’après Charles Chaplin

Sources[modifier | modifier le code]

  • Émile Bellier de La Chavignerie, Louis Auvray, Dictionnaire général des artistes de l’école française depuis l’origine des arts du dessin jusqu’à nos jours : architectes, peintres, sculpteurs, graveurs et lithographes, vol. 1, Paris, Renouard, 1882, p. 634-5.
  • Société des artistes français, Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure, et lithographie des artistes vivants exposés au Palais des Champs-Élysées…, Paris, Charles de Mourgues frères, 1863, p. 350.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :