Charles-Joseph Riepp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Karl-Joseph Riepp
Description de l'image Riepp.jpg.
Naissance
Eldern
Décès (à 65 ans)
Dijon
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau de la France France
Profession

Karl-Joseph Riepp (17101775) était un facteur d'orgue d'origine allemande, naturalisé français, et un négociant de vins de Bourgogne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Karl Joseph Riepp naît le à Eldern, dans la commune d'Ottobeuren en Allemagne, dans une famille originaire du Tyrol et venue s'établir en Souabe.

Il se passionne pour la facture d'orgue, qu'il étudie à Strasbourg sans parvenir néanmoins à entrer au service du célèbre Andreas Silbermann.

Le 18 avril 1741, à Dole, il épouse Anne-Françoise Ève de Jouhe, une jeune femme fortunée, et s'installe à Dijon en 1742. Il y construit l'orgue de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon en s'associant à son frère Rupert (Robert) Riepp. Son talent est très apprécié par le roi Louis XV qui lui octroie le droit de citoyenneté ainsi que le titre de « facteur d'orgues du Roy ». Il acquiert également parmi les meilleures terres viticoles bourguignonnes et devient négociant de vin de Bourgogne pour le compte des abbayes de Cîteaux, de Salem et d'Ottobeuren.

Il meurt à Dijon le , laissant à son épouse un important patrimoine viticole.

Influence[modifier | modifier le code]

Riepp entretint une correspondance avec Dom Bédos de Celles[1].

Il était un représentant réputé de la facture d'orgues française ; mais il a également contribué à la définition du baroque d'Allemagne du sud, où se retrouvent les influences française et de Souabe du nord[1], et dont un représentant éminent était son élève Johann Nepomuk Holzhey (Riepp dirigeait la fabrication à partir de France et son élève était sur les lieux).

Œuvres[modifier | modifier le code]

On considère comme ses chefs-d'œuvre :

Il travailla en collaboration avec son frère Robert ou Rupert ( Ottobeuren - ) jusqu'au décès de celui-ci.

Année Lieu Église Image Claviers Jeux Remarques
1737–1738 Besançon Église abbatiale Saint-Vincent, Grand orgue Construit avec Rupert Riepp
1738–1741 Citeaux Église abbatiale, Grand orgue Restauration. Orgue aujourd'hui détruit
1740–1743 Dijon Cathédrale de Dijon, Grand orgue Cathédrale Saint-Bénigne de Dijon 07.jpg
45
Construit avec Rupert Riepp

Logo monument historique Classé MH[2]

1741–1744 Dijon Sainte chapelle du Roy, Orgue
30
Construit avec Rupert Riepp Logo monument historique Classé MH[3]
1745–1753 Autun Cathédrale Saint-Lazare, Grand orgue
35
Construit avec Rupert Riepp
1751 Chalon-sur-Saône Cathédrale Saint-Vincent, Orgue
14
Intervention de Charles Joseph Riepp en 1750 sur l'orgue de Julien Tribuot de 1703, Logo monument historique Classé MH[4]
1750–1754 Dole Collégiale Notre-Dame, Grand orgue Collégiale ND de Dole 02.jpg
4
60
Logo monument historique Classé MH[5] buffet et tuyaux de montre et 19 jeux originaux
1753–1756 Beaune collégiale Notre-Dame, grand orgue PHOTO
37
Importante transformation de l'orgue de Jean d'Herville de 1637, modifié au XIXe siècle, avec perte du son son baroque Logo monument historique Classé MH[6] restauré par Bartolomeo Formentelli en 1988
1754 Langres Sts Pierre & Paul Semur-en-Auxois WLM2016 Collégiale Notre-Dame (29).jpg Logo monument historique Classé MH[2], transféré à Semur-en-Auxois en 1777 par Joseph Rabiny, reconstruction conservatrice de la partie instrumentale par Joseph Callinet en 1833, restaurée en 1985 par Jean Deloye et Alain Sals pour l'harmonisation et le buffet par Paul Vidgrain.
1757–1766 Ottobeuren Église abbatiale, Orgue de la Trinité BasilikaOttobeurenOrgel12.JPG
4
66
Fidèle à la facture de Riepp. Toutefois, en 1787, Holzhey monta le diapason d'au moins un ton[7]
1762-66 Ottobeuren Église abbatiale, Orgue du Saint-Esprit BasilikaOttobeurenHeiligGeistOrgel01.JPG
2
27
1763–1764 Besançon Cathédrale Saint-Jean de Besançon, orgue du transept PHOTO
21 (?)
déplacé dans le chœur et augmenté à 40 registres dans buffet neuf par Alfred Kern en 1982, Logo monument historique Classé MH[8]
1765–1766 Besançon Saint-Jean-Baptiste, Positif
8
1766–1768 Salem Église abbatiale, Orgue de Notre-Dame
3
43
Transféré à Winterthour à la suite de la sécularisation de l'abbaye en 1803
1769-73 Salem Église abbatiale, Orgue de la Trinité Salemer Münster Orgel.jpg
3
46
1771-74 Salem Église abbatiale, Orgue du tabernacle
3
34
Salem Église abbatiale, Orgue de chœur
1
11
1769 Besançon Orgue pour l'intendant de Besançon Disparu

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Marie Guéritey, Karl Joseph Riepp et l'orgue de Dole, Bron, Impr. Ferréol, 1985, 2 vol. 
  • (de) Hermann Meyer, Karl Joseph Riepp : Der Orgelbauer von Ottobeuren, Kassel, Bärenreiter, , 244 p., in-8
  • (de) Joseph Wörsching, Der Orgelbauer Karl Riepp (1710–1775), Mayence,
  • (de) Joseph Wörsching (auteur) et Klosterladen GmbH, Benediktinerabtei Ottobeuren (dir.), Die Orgelwerke der Abtei Ottobeuren, Mayence, Rheingold-Verlag, 1959 et 1998

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]