Charles-Hippolyte Dubois-Davesnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles-Hippolyte Dubois-Davesnes
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Charles-Hippolyte Dubois dit Dubois-Davesnes est un auteur dramatique, acteur et metteur en scène français né le (2 nivôse an IX) à Paris 5e[1] et mort le à Paris 16e[2].

Il est le père de la sculptrice Marguerite-Fanny Dubois-Davesnes (1832-1900).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ouvrier bijoutier, premier prix de tragédie, il commence sa carrière fort jeune en faisant représenter, à 16 ans, sa pièce Maître Frontin à Londres au théâtre de la Gaité le 17 avril 1816. Il débute comme acteur le 29 octobre 1822 au théâtre de l'Odéon puis est engagé à l'Ambigu (1825), au Vaudeville (1827-1828), de nouveau à l'Ambigu (1828-1829) puis à l'Odéon (1830) où il obtient un important succès dans La Tour de Nesle d'Alexandre Dumas.

Directeur de scène du Gymnase puis des Variétés (1830-1850), il devient régisseur général du Théâtre-Français de 1850 à 1873. Ses pièces ont été représentées sur les plus grandes scènes parisiennes du XIXe siècle.

Il a également utilisé les pseudonymes de Davenne, Davesne, Dubois, Dubois aîné et Dubois d'Avesnes[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1816 : Maître Frontin à Londres, comédie en 1 acte
  • 1827 : L'Obligeant maladroit, comédie en 1 acte mêlée de couplets
  • 1828 : Julien et Justine, ou Encore des ingénus, tableau villageois, avec Charles Desnoyer
  • 1829 : Caïn, drame en 2 tableaux mêlé de musique, avec Pierre-François Beauvallet
  • 1829 : Le Ménage du maçon, ou les Mauvaises connaissances, pièce dramatique en 6 journées, avec Desnoyer
  • 1830 : La Leçon de dessin, ou Mon ami Polycarpe, comédie en 1 acte, avec Desnoyer
  • 1830 : Les Trois jours, chant dithyrambique, avec Pierre-François Beauvallet
  • 1832 : Notre-Dame de Paris, drame en 3 actes et 7 tableaux tiré du roman de Victor Hugo
  • 1834 : Les Bons maris font les bonnes femmes, comédie-vaudeville en 3 actes, avec Auguste Lepoitevin de L'Égreville et Valory
  • 1836 : Le Muet d'Ingouville, comédie-vaudeville en 2 actes, avec Jean-François-Alfred Bayard et Hugues Bouffé
  • 1837 : Farruck le Maure, drame en 3 acte
  • 1838 : Candinot, roi de Rouen, vaudeville en 2 actes, avec Bouffé, Eugène Moreau, et Henri-Horace Meyer
  • 1840 : Le Père Turlututu, ou les Souvenirs, comédie-vaudeville en 1 acte
  • 1840 : Megani, ou les Comédiens du grand duc, comédie-vaudeville en 3 acte
  • 1842 : Marie, ou Un dévouement de jeune fille, drame vaudeville en 3 actes, avec Alzay
  • 1844 : Une chaîne à rompre, vaudeville en 1 acte
  • 1844 : Fleur-de-Genêt, comédie-vaudeville en 2 actes
  • 1844 : La Parisienne, comédie-vaudeville en 2 actes, avec Émile Souvestre
  • 1845 : Une nuit terrible, vaudeville en 1 acte, avec Saintine
  • 1846 : Pierre Février, comédie-vaudeville en 1 acte
  • 1848 : La Reine d'Yvetot, vaudeville en 1 acte, avec Alzay
  • 1863 : Les Vapeurs de la marquise, comédie-vaudeville en 1 acte

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche (no 84) de l'état civil reconstitué sur le site des Archives numérisées de la Ville de Paris. La notice d'autorité de la BNF indique de manière erronée le 25 décembre à Avesnes.
  2. Acte no 497 (p. 6), registre des décès de l'année 1874 pour le 16e arrondissement, Archives numérisées de la Ville de Paris. L'acte précise qu'il est né à Paris.
  3. Notice d'autorité de la BNF.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges d'Heylli, Dictionnaire des pseudonymes, E. Dentu, 1869 (2e éd.), p. 90
  • Henry Lyonnet, Dictionnaire des comédiens français, 1911 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]