Charles-Henri Fenel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles-Henri Fenel
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
Activité

Charles-Henri Fenel est un prêtre, historien et érudit français, né à Sens le et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles-Henri Fenel est le fils de Charles Fenel, avocat au Parlement de Paris, et de Jeanne-Louise Taffoureau. Il est également le neveu de Charles-Nicolas Taffoureau de Fontaine, évêque d'Alet, et l'oncle de Jean-Basile-Pascal Fenel de Dargny.

Il accomplit une carrière ecclésiastique après des études parisiennes qui le mènent au doctorat de théologie. Il devient alors chanoine de la cathédrale de Sens le 23 mai 1694 puis doyen du chapitre cathédral en 1699 lorsque son oncle, Charles-Nicolas Taffoureau de Fontaine, lui cède cette charge en devenant évêque d'Alet. Entretemps, il a été ordonné sous-diacre le 24 septembre 1695 puis prêtre le 21 avril 1796. Il occupe ensuite d'autres charges telles que gouverneur de l'Hôtel-Dieu de Sens (1699), vicaire général (vers 1713) et vicaire capitulaire (1715-1718) durant la vacance du siège archiépiscopal[1].

Parallèlement à ses charges ecclésiastiques, le doyen Fenel s'adonne à des travaux historiques, théologiques et liturgiques pour le diocèse de Sens, particulièrement la révision du bréviaire et du missel sous l'autorité de l'archevêque de Sens, Hardouin Fortin de La Hoguette[2]. Il conseille aussi l'abbé Jean Lebeuf qui révise alors le bréviaire du diocèse d'Auxerre[3].

Charles-Henri Fenel envisage la rédaction d'une histoire de Sens et de ses archevêques, une tâche qui sera ensuite reprise, à la demande de l'archevêque de Sens Jean-Joseph Languet de Gergy, par son neveu, Jean-Basile-Pascal Fenel de Dargny[4]

Le 24 mars 1725, le doyen Fenel fait don de sa bibliothèque au chapitre de la cathédrale de Sens, avec obligation de la rendre accessible au grand public deux jours par semaine[5]. Charles-Henri Fenel est de fait à l'origine de la fondation de la bibliothèque municipale de Sens.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Breviarium metropolitanae ac primatialis ecclesiae Senonensis, nuper reformatum... D.D. Harduini Fortin de La Hoguette, Senonensis archiepiscopi... autoritate... editum, Senonis : sumpt. C.A. Prussurot et L. Raveneau, 1702 (le doyen Fenel a contribué au bréviaire mais seul le nom de l'archevêque de Sens, Hardouin Fortin de La Hoguette est mentionné).
  • Missale metropolitanae ac primatialis ecclesiae Senonensis, illustrissimi et reverendissimi in Christo patris D. D. Harduini Fortin de La Hoguette, dei et Sanctae sedis apostolicae gratia Senonensis Archiepiscopi,..., Senonis : apud Claudium Augustum Prussurot et Andream Jannot, 1715 (le doyen Fenel est le principal contributeur du Missel mais seul le nom de l'archevêque de Sens, Hardouin Fortin de La Hoguette est mentionné).
  • Histoire des dignités et des chanoines du chapitre de Sens (manuscrit conservé aux archives départementales de l'Yonne d'un ouvrage publié à Paris en 1738 et complété manuellement jusqu'en 1792 ; copie à la bibliothèque municipale de Sens).

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Hardouin Tarbé, « Etablissemens utiles. Bibliothèque du Chapitre », Almanach historique du diocèse de Sens, 1764, p. 85-86.
  • François Lallier, « Comment, il y a plus de cent ans, M. l’abbé Lebeuf, d’Auxerre, aida M. l’abbé Fenel, de Sens, à devenir académicien », Bulletin de la Société archéologique de Sens, III, 1851, p. 112-139.
  • Maximilien Quantin et Aimé Chérest, Lettres de l’abbé Lebeuf, I, 1866 ; II, 1867.
  • Fr. Mollard, « Lettres de Claude Chastellain, chanoine, d'Auxerre, à Lebeuf et Fenel », Bulletin de la Société des sciences historiques et naturelles de l'Yonne, 38, 1884, p. 407-428.
  • Félix Chandenier, Quelques lettres adressées au chanoine Charles-Henri Fenel, doyen du chapitre de Sens, fondateur de la bibliothèque de cette ville, Sens, imprimerie Charles Duchemin, 1891.
  • Félix Chandenier, « Quelques lettres adressées au chanoine Charles-Henri Fenel, doyen du chapitre de Sens, fondateur de la bibliothèque de cette ville », Bulletin de la Société archéologique de Sens, XV, 1892, p. 145-246.
  • Eugène Chartraire, « La chapelle et les chanoines de saint-Laurent dans le palais archiépiscopal de Sens », Bulletin de la Société archéologique de Sens, XVI, 1894, p. 47-96.
  • Eugène Chartraire, « Trois recueils de la correspondance des abbés Fenel avec l’abbé Lebeuf et autres », Bulletin de la Société archéologique de Sens, XXXV, 1927, 1928, p. 111-127.
  • Eugène Chartraire, « Le manuscrit de l'histoire de Sens par le chanoine Pascal Fenel, membre de l'Académie des Inscriptions », Bulletin de la Société archéologique de Sens, XXXVIII, 1931-1933, 1936, p. 301-308.
  • Paul-Camille Dugenne, Dictionnaire biographique, généalogique et historique du département de l’Yonne, II, D-K, 1996, p. 475.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Félix Chandenier, « Quelques lettres adressées au chanoine Charles-Henri Fenel, doyen du chapitre de Sens, fondateur de la bibliothèque de cette ville », Bulletin de la Société archéologique de Sens, XV, 1892, p. 147-148 et 153-154 ; Paul-Camille Dugenne, Dictionnaire biographique, généalogique et historique du département de l’Yonne, II, D-K, 1996, p. 475.
  2. Fr. Mollard, « Lettres de Claude Chastellain, chanoine, d'Auxerre, à Lebeuf et Fenel », Bulletin de la Société des sciences historiques et naturelles de l'Yonne, 38, 1884, p. 407-409, 412-420 et 424-428 ; Félix Chandenier, « Quelques lettres adressées au chanoine Charles-Henri Fenel, doyen du chapitre de Sens, fondateur de la bibliothèque de cette ville », Bulletin de la Société archéologique de Sens, XV, 1892, p. 154.
  3. François Lallier, « Comment, il y a plus de cent ans, M. l’abbé Lebeuf, d’Auxerre, aida M. l’abbé Fenel, de Sens, à devenir académicien », Bulletin de la Société archéologique de Sens, III, 1851, p. 112-116. Pour leur correspondance, voir également : Maximilien Quantin et Aimé Chérest, Lettres de l’abbé Lebeuf, I, 1866 ; II, 1867 ; Eugène Chartraire, « Trois recueils de la correspondance des abbés Fenel avec l’abbé Lebeuf et autres », Bulletin de la Société archéologique de Sens, XXXV, 1927, 1928, p. 111-127.
  4. Eugène Chartraire, « Le manuscrit de l'histoire de Sens par le chanoine Pascal Fenel, membre de l'Académie des Inscriptions », Bulletin de la Société archéologique de Sens, XXXVIII, 1931-1933, 1936, p. 301-308.
  5. Pierre-Hardouin Tarbé, « Établissemens utiles. Bibliothèque du Chapitre », Almanach historique du diocèse de Sens, 1764, p. 85-86 ; Félix Chandenier, « Quelques lettres adressées au chanoine Charles-Henri Fenel, doyen du chapitre de Sens, fondateur de la bibliothèque de cette ville », Bulletin de la Société archéologique de Sens, XV, 1892, p. 148-149.