Charles-François de Flahaut de La Billarderie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flahaut.
Charles-François de Flahaut de La Billarderie
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Fratrie
Conjoint

Charles-François de Flahaut, comte de la Billarderie, fils de Charles-César de Flahaut, lui-même marquis de la Billarderie, né en 1726 est l'époux de l'écrivain Adélaïde de Flahaut née Adélaïde-Marie-Émilie Filleul (1761 - 1836). Il est guillotiné en 1793.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu de la noblesse française, Charles-François de Flahaut de la Billarderie termina sa carrière comme maréchal de camp au service des armées du Roi. Veuf d'un premier mariage avec Françoise-Louise Poisson, (1724-1765), la propre sœur de la marquise de Pompadour, il rencontra chez Madame de Marigny la très jeune orpheline Adélaïde-Marie-Émilie Filleul, à peine âgée de 18 ans. Charles-François de Flahaut, alors âgé de 53 ans, aboutit à un mariage convenu et surtout assuré d’intérêt, le 30 novembre 1779 avec celle qui devait devenir écrivain, Adélaïde de Flahaut (1761 - 1836). Il sera le père « officiel » de Charles Auguste Joseph de Flahaut, né le 21 avril 1785; les pères potentiels de l'enfant étant : William Windham (1750-1810), parlementaire britannique rencontré en 1781, et surtout Talleyrand (1754-1838).

Arrêté durant la Terreur, il s'évade avec la complicité de son avocat, avant de se réfugier à Boulogne. Laissant sa femme partir pour l'Angleterre, il se rend aux révolutionnaires pour éviter la mort à son avocat. Il est guillotiné en 1793.