Charles-François Baillargeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charles-François Baillargeon
Image illustrative de l’article Charles-François Baillargeon
Biographie
Naissance
île aux Grues (Canada)
Ordination sacerdotale
Décès (à 72 ans)
Québec (Canada)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Giacomo Filippo Fransoni
Archevêque de Québec

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Charles-François Baillargeon, né le à l'île aux Grues et décédé le à Québec, est un ecclésiastique canadien. Il est archevêque de Québec de 1867 à 1870.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 25 avril 1798 à l'île aux Grues, il fut ordonné prêtre le 1er juin 1822, par Mgr Plessis. Après avoir exercé le ministère en qualité de chapelain à l'église de Saint-Roch de Québec, il fut nommé en 1826 curé de Saint-François-de-l'Île-d'Orléans, et l'année suivante, chargé des cures de L'Ange-Gardien et du Château-Richer. Nommé curé de Québec en 1831, il occupa ce poste jusqu'au 16 mai 1850.

À cette époque, il partit pour Rome, en qualité d'agent, de procureur et de vicaire général de l'archevêque et des évêques de la province de Québec. Élu en octobre 1850 coadjuteur de l'archevêque de Québec, il reçut à Rome, le 14 janvier 1851, les bulles qui le nommaient évêque de Tloa in partibus, et, le 23 février suivant, il reçut la consécration épiscopale dans l'église des Lazaristes, des mains du cardinal Fransoni, préfet de la Propagande, assisté de Mgr Hughes, archevêque de New-York, et de Mgr de Mazenod, évêque de Marseille.

Il était de retour à Québec le 1er juin 1851, et prit l'administration de l'archidiocèse le 11 avril 1855. Il entreprit un second voyage à Rome en 1862, pour assister aux grandes fêtes de la canonisation des martyrs du Japon, et, à cette occasion, il fut nommé assistant au trône pontifical, et reçut de Pie IX le titre de comte romain. Le 28 août 1867, il prit possession du siège archiépiscopal de Québec, et reçut le pallium le 2 février 1868, qui lui fut remis par Mgr La Rocque, évêque de Saint-Hyacinthe. Il décéda le 13 octobre 1870 à Québec ville à l'âge de 72 ans.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Répertoire général du clergé canadien, par ordre chronologique depuis la fondation de la colonie jusqu'à nos jours / par Mgr Cyprien Tanguay, Montréal : Eusèbe Senécal & fils, imprimeurs-éditeurs, 1893.
  • Encyclopédie catholique