Charles-Frédéric Hartmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles-Frédéric Hartmann
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Charles Frédéric Hartmann (1788-1864) est un négociant alsacien qui s’est rendu célèbre en participant au mouvement littéraire de renaissance de la poésie dialectale et germanique en Alsace au milieu du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il publie en 1831 un premier recueil de poèmes puis en 1840-1843 une anthologie « Alsatische Saitenklange » aux accents parfois très sombres. Cette anthologie connut un succès certain et fut rééditée en 1848[1]. Ses poèmes restent bien connus des spécialistes et sont étudiés dans les cours de littérature[2].
Hartmann s’inscrit dans le sillage d’Ehrenfried Stoeber tant pour l’attrait de la poésie alsacienne que pour sa thématique d’attachement à la France.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Gedichte, éditeur Treutel und Würts, Strasbourg, 1831, 159 pages
  • Alsatische Saitenklänge, éditeur Treutel und Würts, Schmidt und Grucker, Strasbourg 1843, 495 pages, consultable en ligne sur la bibliothèque de l’Université d’Harvard, consulté le 3 juin 2017, [3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Werner Kohlschmidt, Wolfgang Mohr, Reallexikon der deutschen Literaturgeschichte: tome 1: a-k., éditeur Walter de Gruyter, 1 janv. 2001 – 5 volumes, 4362 pages, (ISBN 9783110879568), p.464 [1].
  2. Par exemple en Allemagne, cours d’Annette Kliewer, Literatur am Oberrhein: Elsässische Literatur ("Littérature autour du Rhin supérieur : la littérature alsacienne"), site culturel de l’État de Bade-Wurtemberg (Landesmediazentrum Baden-Württemberg) consulté le 14 janvier 2017 [2]